En ce moment
 
 

Transport et logistique: pas encore d'accord pour les chauffeurs

(Belga) Les syndicats et les employeurs du secteur du transport et de la logistique n'ont pas encore trouvé d'accord sur une augmentation salariale des chauffeurs et des travailleurs logistiques. Une nouvelle réunion de négociations est prévue jeudi prochain, a précisé la fédération patronale UPTR.

"Le dialogue social dans le secteur du transport de marchandises et de la logistique a échoué parce que les employeurs n'étaient pas disposés à négocier une augmentation salariale de 1,1% comme le prévoit l'Accord interprofessionnel", affirment jeudi soir dans un communiqué les syndicats CSC et FGTB évoquant un "blocage dans les négociations". Pour le secrétaire général de l'Union professionnelle du transport et de la logistique (UPTR), Michael Reul, les organisations patronales ne sont pas opposées à la marge de 1,1%, mais il souligne que les discussions sans fin sur la classification des fonctions ne facilitent pas les négociations. "Les syndicats veulent une augmentation linéaire structurelle importante qui nous ferait sortir de la marge de 1,1%", explique-t-il. Il ajoute que la représentation actuelle de la commission paritaire 226 (commerce international, transport et logistique) ne colle plus à la réalité, la situation dans le port d'Anvers n'étant pas la même que celle de PME wallonnes par exemple. L'UPTR plaidera auprès du prochain ministre de l'Emploi pour un changement à cet égard. Mercredi, un accord a bien été trouvé pour les employés du secteur autour d'une augmentation de 1,1% des barèmes et salaires réels. (Belga)

Vos commentaires