En ce moment
 

Trump s'en prend sur Twitter aux alliés de l'Amérique

Trump s'en prend sur Twitter aux alliés de l'Amérique
Le président américain Donald Trump quitte le Canada à bord de Air Force One après un sommet orageux du G7SAUL LOEB

Le président américain Donald Trump s'en est pris lundi aux alliés des Etats-Unis dans une diatribe sous forme de tweets ciblés sur les désaccords commerciaux et les dépenses militaires, après un sommet orageux du G7 au Canada.

"Le commerce équitable devrait s'appeler commerce imbécile s'il n'est pas Réciproque", a tweeté Donald Trump, critiquant les droits de douane canadiens sur les importations de lait américain.

Samedi, dans l'avion qui l'emmenait à Singapour pour son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, Donald Trump a brusquement retiré son soutien au communiqué final du sommet du G7 au Québec, malgré le compromis forgé de haute lutte sur les questions commerciales quelques heures auparavant.

Il avait traité de "malhonnête" le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, hôte du sommet.

La série de tweets a continué lundi. "Pourquoi devrais-je, moi, comme président des Etats-Unis, permettre à des pays de continuer à faire des Excédents Commerciaux Massifs, comme ils le font depuis des décennies, pendant que nos Agriculteurs, Ouvriers et Contribuables ont un prix à payer si fort et si injuste? Pas juste pour le PEUPLE américain!"

S'ajoutant à ce déficit commercial est "le fait que les Etats-Unis paient presque le coût total de la protection par l'Otan de ces mêmes pays qui nous arnaquent sur le Commerce (ils ne paient qu'une fraction du coût et rient!)".

L'Union européenne "devrait payer plus pour l'armée!", estime-t-il.

Selon Trump, l'Allemagne "consacre 1% (à peine) de son PIB à l'Otan, alors que nous payons 4% d'un PIB BEAUCOUP plus grand. Est-ce que quelqu'un trouve cela normal? Nous protégeons l'Europe (ce qui est bon) avec un gros coût financier et ensuite on se fait injustement cogner sur le Commerce. Cela va changer!"

Le président américain s'est souvent plaint du niveau des dépenses militaires des pays européens membres de l'Otan.

Et de conclure: "Désolé, nous ne pouvons plus laisser nos amis, ou ennemis, prendre l'avantage sur nous dans le commerce. Nous devons nous occuper d'abord des travailleurs américains!"

Présent à Singapour à la veille d'un sommet historique avec Kim Jong Un mardi, Donald Trump a tweeté: "Heureux d'être à Singapour, excitation dans l'air!".

Vos commentaires