En ce moment
 
 

Un dossier en moyenne par jour ouvert contre un faux agent immobilier

Un dossier en moyenne par jour ouvert contre un faux agent immobilier

(Belga) L'Institut professionnel des agents immobiliers (IPI) a ouvert en moyenne un dossier par jour contre un faux agent l'an dernier, ressort-il vendredi de son rapport annuel. Au total, 33 personnes exerçant illégalement la profession ont pu être écartées, les autres ayant régularisé leurs activités.

"Trop d'escrocs prennent encore le risque malgré les graves conséquences. Les praticiens illégaux représentent une menace pour le secteur et surtout pour l'acheteur et le vendeur qui ne se méfient pas. Contrairement à un courtier agréé, ils n'ont pas de formation et ne disposent pas d'une assurance responsabilité professionnelle et d'une garantie financière qui protège le consommateur", met en garde l'IPI. En outre, 43 agents immobiliers agréés ont été radiés en 2019 -ce qui signifie une interdiction professionnelle définitive- car ils n'ont pas exercé leur profession de manière déontologiquement correcte. L'organe disciplinaire de l'Institut, la Chambre exécutive, a également imposé 130 suspensions (temporaires). "L'une des principales missions de l'IPI est de veiller à ce que les agents immobiliers exercent leur profession dans le respect de la déontologie, afin que les chasseurs et les vendeurs de maisons soient protégés à tout moment", rappelle l'organisation, qui a effectué l'année dernière des contrôles presque quotidiens dans les agences immobilières. Elle vérifie alors notamment si toutes les informations nécessaires sur un bien immobilier ont bien été recueillies. Il apparaît, enfin, que la Belgique compte actuellement un nombre record de 10.630 agents immobiliers. Le nombre de femmes y augmente également progressivement puisqu'elles en représentent désormais un tiers. (Belga)

Vos commentaires