En ce moment
 
 

Un journaliste de Médor primé à Vancouver pour une enquête sur la firme Semlex

Un journaliste de Médor primé à Vancouver pour une enquête sur la firme Semlex

(Belga) La fondation Trace, qui vise à soutenir la lutte contre la corruption des entreprises, a récompensé mercredi soir à Vancouver (Canada) les journalistes Philippe Engels et Khadija Sharife pour un article paru dans Médor, a rapporté le magazine belge. "C'est la première fois qu'un média ou un reporter belge figure au palmarès de ce prix", se félicite celui-ci.

L'enquête primée a été publiée le 7 septembre 2018, en français sur le site internet de Médor sous le titre "Semlex au pays de l'or noir", et en anglais sur le site du consortium international OCCRP (Organized Crime and Corruption Reporting Project). Elle dénonce la corruption dans le secteur du pétrole, et pointe en particulier le trader pétrolier Gunver et une entreprise belge spécialisée dans la fabrication de passeports, Semlex. Philippe Engels est un journaliste indépendant qui fait partie des fondateurs du trimestriel Médor. Khadija Sharife, avec qui il a co-signé l'article, est directrice de la Plateforme de protection des lanceurs d'alerte en Afrique et rédactrice pour l'OCCRP. Tous deux font partie des lauréats du "Prize for Investigative Reporting" de la fondation Trace. Basée aux Etats-Unis, celle-ci a pour but d'encourager la transparence commerciale. Chaque année, elle remet des prix pour récompenser les journalistes d'investigation qui dénoncent la corruption et les crimes financiers qui en découlent. Elle est liée à l'entreprise Trace Incorporated qui fournit des solutions de gestion de risques. (Belga)

Vos commentaires