Un vaisseau cargo russe rejoint l'ISS en un temps record

Un vaisseau cargo russe rejoint l'ISS en un temps record
Un vaisseau Soyouz s'apprêtant à transporter trois astronautes vers la Station spatiale internationale en cours d'installation pour son lancement depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, le 4Vyacheslav OSELEDKO
espace, Russie

Un vaisseau cargo russe a rejoint mardi la Station spatiale internationale (ISS) en un temps inédit de 03H40 contre deux jours suivant la trajectoire classique et un précédent record de 5H39, a annoncé l'agence spatiale russe Roskosmos.

Après avoir décollé avec succès lundi à 21H51 GMT depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, le vaisseau Progress MS-09 porté par une fusée Soyouz 2.1a a rallié l'ISS mardi à 01H31 GMT, selon Roskomos.

"La durée de son vol, entre le départ du vaisseau jusqu'à son amarrage avec la station orbitale a duré 03H40", a indiqué l'agence spatiale, soulignant qu'il s'agit d'une "première dans l'histoire des vaisseaux cargos Progress".

Les liaisons en environ 03H30 sont permises par un nouveau système de navigation par satellite. Le vaisseau Progress reste néanmoins dépendant, pour rejoindre l'ISS, de la position de la station orbitale par rapport à la Terre au moment du lancement, qui le force à effectuer un nombre plus ou moins élevé d'orbites avant de pouvoir s'amarrer.

La trajectoire classique prend ainsi deux jours, soit 34 orbites, contre seulement deux orbites pour le vol de mardi. Le record précédent, en quatre orbites, était de 05H39, selon l'agence de presse russe RIA Novosti.

Un responsable du secteur spatial russe, Alexandre Kaléri, a indiqué à l'agence Ria-Novosti qu'après un nouvel essai réussi de vol de ravitaillement, "la voie sera ouverte pour des vols habités".

En février, le Progress MS-07 n'avait pas pu rejoindre l'ISS selon la trajectoire en 03H30, en raison d'un lancement annulé au dernier moment. Un autre essai raté avait également eu lieu en octobre 2017.

En s'amarrant mardi à l'ISS, le Progress MS-09 apporte aux spationautes plus de deux tonnes de matériel pour la station, notamment du combustible mais aussi de l'oxygène, de l'eau et du matériel pour les expériences scientifiques.

Le 8 juin, le Russe Sergueï Prokopiev, l'Américaine Serena Auñón-Chancellor et l'Allemand Alexander Gerst ont rejoint les astronautes américains Drew Feustel et Richard Arnold, ainsi que le cosmonaute russe Oleg Artemiev, sur place depuis le 21 mars.

Vos commentaires