En ce moment
 
 

Une fusée Vega s'apprête à lancer un satellite pour les Emirats arabes unis

Une fusée Vega s'apprête à lancer un satellite pour les Emirats arabes unis
Le centre spatial de Kourou, le 20 juin 2019jody amiet
espace

Le lanceur européen Vega lancera dans la nuit de vendredi à samedi depuis Kourou (Guyane française) un satellite d'observation de la Terre FalconEye1 pour le compte des forces armées des Emirats arabes unis, a annoncé la société Arianespace.

Il s'agira du quinzième lancement de Vega, le lanceur léger d'Arianespace, depuis le début de son exploitation au Centre Spatial Guyanais (CSG) en 2012.

Le décollage du lanceur est prévu à 22h53 heure de Kourou (3h53 heure de Paris).

La durée de la mission, du décollage à la séparation du satellite, est de 57 minutes et 11 secondes.

Le système FalconEye reposera sur deux satellites identiques, FalconEye1 et FalconEye2, qui seront placés sur une orbite héliosynchrone.

Chaque satellite est équipé d’une charge utile d'observation de la Terre dotée de capacités optiques à très haute résolution. Il est complété par un système sol dédié à la surveillance, à la réception et au traitement des images.

Premier à être lancé, FalconEye1 aura une double mission: "répondre aux besoins des forces armées des Emirats arabes unis et fournir des images au marché commercial", selon Arianespace.

Il pèsera environ 1.197 kg au décollage et sera placé sur une orbite à 611 kilomètres de la Terre.

Ce satellite a été développé par un consortium mené par Airbus Defence and Space en tant que mandataire et Thales Alenia Space en co-maîtrise d’oeuvre. Ce dernier fournit notamment l'instrument optique à très haute résolution.

Il s'agira du sixième lancement de l'année pour Arianespace.

Vos commentaires