USA: mariage entre le cafétier Keurig et le producteur de boissons Dr Pepper

USA: mariage entre le cafétier Keurig et le producteur de boissons Dr Pepper
Produits du fabricant américain de cafetières et de dosettes Keurig Green Mountain lors d'une manifestation commerciale le 22 février 2015 à MiamiSergi Alexander
alimentation

Le fabricant américain de cafetières et de dosettes Keurig Green Mountain et le producteur de boissons non alcoolisées Dr Pepper Snapple vont fusionner pour créer une entreprise à 11 milliards de dollars de revenus annuels en pleine baisse des ventes de sodas aux Etats-Unis.

Cette transaction, annoncée lundi et approuvée par les conseils d'administration des deux entreprises, va mettre sous le même toit les marques de boissons 7UP, Snapple, Dr Pepper, Sunkist et les capsules de cafés, de thé et de chocolat Keurig Green Mountain.

Sur la forme, c'est Keurig Green Mountain qui avale Dr Pepper car ses actionnaires, notamment le fonds allemand JAB, vont détenir 87% du capital de la nouvelle société, baptisée Keurig Dr Pepper. Entre 13 et 14% de cette participation reviendront au géant agroalimentaire américain Mondelez, partenaire de JAB dans Keurig Green Mountain.

Les actionnaires de Dr Pepper Snapple, basé dans le Texas, vont, eux, recevoir 103,75 dollars par titre détenu, un dividende spécial et détiendront 13% de la nouvelle société, ce qui valorise l'entreprise à 18,7 milliards de dollars au total.

Bob Gamgort, actuel patron de Keurig, sera le PDG de la nouvelle société, qui sera cotée.

L'opération devrait être finalisée à la fin du deuxième trimestre mais doit recevoir au préalable le feu vert des autorités de la concurrence.

A Wall Street, le titre Dr Pepper Snapple, qui a clôturé vendredi à 96,65 dollars, gagnait 24,11% à 118,71 dollars vers 16H35 GMT.

- Grandes manoeuvres ? -

Les deux entreprises comptent sur leur mariage pour améliorer leur présence en Amérique du nord et accroître leur position dans des marchés de sodas et de cafés évalués respectivement à 513 milliards de dollars et 83 milliards par le cabinet Euromonitor. Ils tablent également sur des synergies de l'ordre de 600 millions de dollars par an d'ici 2021.

Dr Pepper est actuellement le cinquième groupe de sodas au monde avec une part de marché de 2,1% et le troisième aux Etats-Unis avec 8,5%, d'après Euromonitor.

Keurig est pour sa part le dixième cafétier mondial avec une part de marché de 1,3% et le quatrième américain (7,4%).

Les géants des boissons non-alcoolisées américains Dr Pepper Snapple, Coca-Cola et Pepsico sont lancés dans une course pour diversifier leurs portefeuilles en offrant des boissons plus saines au moment où les consommateurs américains se détournent des sodas. En 2016, les ventes des eaux en bouteille ont dépassé aux Etats-Unis pour la première fois celles des sodas, selon le cabinet Beverage Marketing Corp.

Keurig Green Mountain a l'avantage de posséder un savoir-faire dans les machines permettant de fabriquer ses boissons à la maison, ce qui en faisait une cible pour les groupes agroalimentaires en quête de relais de croissance.

Il avait ainsi été racheté pour 13,9 milliards de dollars en 2015 par JAB, fonds gérant la fortune de la richissime famille allemande Reimann et ayant des participations dans le groupe de cosmétiques Coty, le chausseur des fashionistas Jimmy Choo ou le spécialiste du café Jacobs Douwe Egberts.

Avant cette opération, c'est Coca-Cola qui avait acquis une participation de 17,4% dans le groupe dès 2014 et signé en parallèle un partenariat selon lequel Keurig Green Mountain allait lui fabriquer une machine à sodas spécifique pour lui permettre de rivaliser avec le groupe israélien SodaStream. Il avait toutefois cédé celle-ci après le rachat de Keurig par JAB.

Le mariage Keurig-De Pepper pourrait augurer de grandes manoeuvres dans le secteur des boissons non alcoolisées, estiment certains analystes, Coca-Cola et PepsiCo devant notamment défendre leurs parts de marché.

Vos commentaires