En ce moment
 

Veviba - Le chômage économique accordé pour le personnel de l'abattoir Lanciers de Rochefort

Consommation

(Belga) L'Onem a décidé d'octroyer le chômage économique pour le personnel de l'abattoir Lanciers de Rochefort, a indiqué mercredi soir le porte-parole de Lanciers Pascal François. Cet abattoir, qui fait partie du groupe Verbist, lequel possède également l'abattoir Veviba de Bastogne, souffre économiquement depuis l'éclatement du scandale sanitaire le 8 mars dernier.

"L'Onem octroie le chômage économique pour le personnel de chez Lanciers à partir de ce jeudi 15 mars. L'information m'a été confirmée par le ministre fédéral et bourgmestre empêché François Bellot. La notification n'est pas encore parvenue à l'entreprise, mais on suppose que c'est pour une durée de trois mois", a précisé le porte-parole de l'abattoir Lanciers Pascal François. Depuis que le scandale Veviba a éclaté, l'abattoir Lanciers de Rochefort a perdu 90% de ses clients, principalement des grandes surfaces. L'entreprise, qui emploie 70 travailleurs, a été contrainte d'effectuer une demande de chômage économique pour trois mois auprès de l'Onem. Une activité perdure néanmoins sur le site, mais de façon très minime. "Mercredi, il était prévu d'abattre 70 bêtes, ce qui n'est rien par rapport à d'habitude mais cela permet néanmoins de maintenir une activité sur le site." Par ailleurs, la direction de l'abattoir négocie actuellement avec le groupe Verbist afin d'en sortir totalement. "Les négociations sont en cours et cela pourrait prendre un peu de temps", a conclu le porte-parole de Lanciers. (Belga)

Vos commentaires