En ce moment
 
 

Voici le bilan économique controversé de Barack Obama

Voici le bilan économique controversé de Barack Obama
 
 

Ce matin dans le Bel RTL éco, Bruno Wattenbergh a dressé le bilan économique de Barack Obama.

Les primaires américaines nous rappellent la prochaine élection présidentielle dans la première économie mondiale, avec des projets de société fort différents, l’occasion de se poser une question simple : quel est le bilan économique du président sortant ! Est-ce que le "Yes We Can" a vraiment fonctionné?

Les démocrates (à gauche de l’échiquier politique) et les républicains (à droite) ne s’accordent pas sur le bilan, et il y a controverse. Elle est difficile à trancher, car comment comparer la politique d’un président dans une conjoncture, avec celle d’un autre président dans une autre conjoncture? Mais en gros, et en essayant de rester le plus neutre possible, Barack Obama a plutôt un bon bilan.

De quels résultats positifs peut-il se prévaloir ?

1er résultat, Barack Obama a sorti l’Amérique de la récession créée par la crise de 2008. En 7 mois à peine, il a diminué les taxes, étendu les droits au chômage et lancé de grands projets de dépenses publiques dans l’enseignement et l’infrastructure pour relancer la croissance … et cela a marché puisque dès 2011, 3 ans après à peine, la croissance atteignait 3,9%.

2e résultat: la création de jobs. Au cours de ses mandats, l’Amérique a créé près de 16 millions d’emplois, c’est exceptionnel, surtout étant donné les circonstances. Barack Obama a aussi sauvé 3 millions d’emplois en rachetant General Motors et Chrysler en 2009, les poussant à adopter une stratégie de développement plus respectueuse de l’environnement et à innover.

3e résultat: il a lancé et imposé, contre vents et marées, sa réforme des soins de santé, rendant le coûteux et inefficace système américain accessible aux plus faibles. 95% de la population est aujourd’hui couverte. Barack Obama est également parvenu à encadrer le système bancaire, sans aller vraiment aussi loin qu’il l’aurait souhaité. Mais 8 grands domaines de risques systémiques, de fragilisation des emprunteurs, ou d’encadrement de l’économie casino ont été régulés.

Enfin, il a aussi conduit de sérieuses réformes fiscales et environnementales, et conclu le plus grand traité commercial au monde, le traité Transpacifique. Bref des politiques volontaristes, menées rapidement et en général efficacement, même s’il y a eu des couacs dans sa réforme des soins de santé.

Que pourrait-on lui reprocher, toujours au niveau économique ?

Près de 8 trillions de dettes sans doute. C’est en tous cas la critique des républicains. L’histoire jugera s’il a eu raison ou non de créer ce déficit pour relancer l’économie … Mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs et il a en tous cas réussi à relancer la machine économique et à sortir des dizaines de millions d’Américains de la pauvreté. Le paradoxe restant aujourd’hui que ce bilan économique positif est nié par les républicains et par les médias, ce qui fait que plus de 60% des Américains ne sont pas satisfaits de son action.




 

Vos commentaires