En ce moment
 
 

Coronavirus dans le monde: à quoi peut-on s’attendre quand les voyages en avion reprendront?

Coronavirus dans le monde: à quoi peut-on s’attendre quand les voyages en avion reprendront?
(C)Pixabay
 

Le célèbre site américain de voyages et loisirs "Travel and Leisure" s'est demandé à quoi ressembleraient les voyages en avion pendant les différentes phases de déconfinement amorcées dans le monde et ce, suite à la pandémie de coronavirus qui a ébranlé de nombreux secteurs dont celui du tourisme. Alors, à quoi peut-on s'attendre?

Des vols intérieurs privilégiés

"Il faut s'attendre à une reprise très lente des voyages en avion, avec d'abord pour les plus grands pays, des vols intérieurs effectués en respectant une distanciation sociale scrupuleuse", explique l'expert en aviation Henry Harteveldt du Atmosphere Research Group à "Travel and Leisure". Il s'attend à ce que l'industrie du voyage, comme le reste de l'économie, rebondisse de manière échelonnée alors que diverses villes, États et régions du monde sont confrontés à des défis différents."Vous pouvez vous attendre à ce que les compagnies aériennes commencent par des vols au départ de leurs principaux hubs et villes et où les conditions de santé publique sont les meilleures et où la demande est la plus forte", a-t-il déclaré.

Selon John Grant, analyste principal chez OAG, une société britannique spécialisée dans l'analyse et les données aéronautiques. "Cela peut signifier moins de choix pour les passagers, car le nombre de compagnies aériennes va diminuer et les gens vont éviter de prendre l'avion. Certaines liaisons entre des villes, ou routes, qui ont été moins fréquentées seront peut-être supprimées."

Selon l'expert, il faut s'attendre à ce que les passagers optent également pour des itinéraires plus directs pour éviter d'avoir à passer par des aéroports supplémentaires lors d'escales.

De nouvelles mesures

Henri Harteveldt détaille les différentes mesures qui seront prises selon lui: "Comme je pense que les responsables de la santé publique encourageront toujours la distanciation sociale, les compagnies aériennes imposeront un siège vide intermédiaire entre deux passagers et limiteront le nombre de personnes dans les cabines premium. Le personnel de bord portera masque et gants. Les compagnies aériennes pourraient exiger également une preuve de bonne santé avant d'autoriser les passagers à voler."

Selon cet expert, les conditions seront tellement strictes et certaines quarantaines imposées dans des pays après les arrivées, que pendant une certaine période, les gens préféreront tout simplement rester chez eux. "N'oublions pas aussi que les portefeuilles de la plupart des voyageurs ont été en partie impactés pendant cette crise." 

"Il n'y aura pas d'investissements majeurs dans l'équipement des avions"

"Aussi, ne vous attendez pas non plus à voir des investissements majeurs dans de nouveaux sièges ou services à bord des compagnies aériennes", a déclaré Harteveldt. "Les compagnies aériennes se concentreront sur l'essentiel. Elles feront tout ce qui contribue à générer des revenus ou est une nécessité concurrentielle, mais elles ne pourront pas moderniser leurs flottes avec de nouveaux sièges, ou des cabines si elles ne les ont pas déjà commandées, ouvrir de nouveaux salons ou rénover les existants."

Qui des prix des vols?

"Nous vivions à l’âge d’or des vols bons marchés, mais la pandémie pourrait changer cela", explique Scott Keyes, fondateur de Scott’s Cheap Flights. Les adeptes du tourisme, parfois victime collatérale de cette pandémie seront plus que jamais à la recherche d'une bonne offre. Mais attention, met en garde Henri Harteveldt: "Ne devenez pas trop enthousiastes à propos de certaines offres que vous consultez actuellement. Nous ne savons pas combien de temps ce virus sera présent, ni les décisions que les compagnies aériennes prendront dans des mois à partir de maintenant. Consultez les politiques de remboursement et d'annulation de [la] compagnie aérienne. Si les options de changement de réservation vous conviennent, tant mieux, mais j'encouragerais les gens à attendre un peu."

Selon Gary Leff, fondateur du blog de fidélité View From the Wing, "Il pourrait y avoir de bonnes affaires à glaner. Mais attention, lorsque la demande de voyages reviendra pleinement… Les places pourraient être très chères. Attendez-vous à une hausse des prix."

 

Vos commentaires