En ce moment
 
 

Wall Street hésite, digérant plusieurs résultats

Wall Street hésite, digérant plusieurs résultats
Wall Street progressait légèrement mercredi peu après l'ouverture, continuant d'interpréter une nouvelle salve de résultats trimestriels, dont ceux de Caterpillar et de BoeingJohannes EISELE

A découvrir

Wall Street évoluait en ordre dispersé mercredi peu après l'ouverture, continuant d'interpréter une nouvelle salve de résultats trimestriels, dont ceux de Caterpillar et de Boeing.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, progressait de 0,17%, à 26.832,69 points vers 14H15 GMT.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 0,10%, à 8.095,92 points et l'indice élargi S&P 500 grappillait 0,04%, à 2.997,06 points.

La Bourse de New York avait fini dans le rouge mardi, fragilisée par plusieurs résultats inférieurs aux attentes: le Dow Jones avait perdu 0,15% et le Nasdaq 0,72%.

Le fabricant américain d'engins de chantier Caterpillar, souffrant notamment des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, a annoncé des résultats trimestriels décevants.

Considéré comme un des baromètres de la santé de l'économie mondiale, le groupe a abaissé ses prévisions de bénéfices pour 2019. Son titre reculait de 1,05%.

Le fabricant de composants électroniques Texas Instruments, qui a lui aussi annoncé des résultats inférieurs aux attentes sur fond de tensions commerciales, chutait de 7,49%.

"Il ne faut sans doute pas ignorer le fait que les avertissements de Caterpillar et Texas Instruments concernant la demande ont renforcé le sentiment du marché que les taux d'intérêt vont être abaissés à la fin du mois", indique Patrick O'Hare de Briefing.

La Réserve fédérale tiendra une réunion de politique monétaire la semaine prochaine, à l'issue de laquelle elle pourrait décider d'une nouvelle diminution de ses taux au jour le jour, pour la troisième fois depuis le début de l'année.

- 737 MAX -

Boeing progressait de plus de 3%. En dépit de résultats en demi-teinte au troisième trimestre, l'avionneur a envoyé des signaux positifs aux marchés en confirmant s'attendre au retour dans le ciel en 2019 du 737 MAX, cloué au sol depuis deux crashs mortels, et en annonçant le maintien continu des cadences de production.

Près d'un quart des entreprises du S&P 500 ont publié leurs résultats trimestriels.

Ford, Microsoft et Tesla se livreront à cet exercice après la clôture du marché mercredi.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine reculait à 1,738% contre 1,761% la veille à la clôture.

Parmi les autres valeurs, Snap, la maison mère de la messagerie instantanée Snapchat, progressait de 1% après avoir publié des résutats supérieurs aux attentes des analystes.

La chaîne de restaurants Chipotle lâchait près de 5% malgré des résultats trimestriels solides.

Whirlpool s'appréciait de 0,28%. Le fabricant d'électroménager a fait état de bénéfices en forte hausse au troisième trimestre.

Nike reculait de 2,06%, alors que la marque à la virgule a annoncé mardi, après la clôture de la Bourse, que son directeur général Mark Parker, à la tête du groupe depuis 2006, allait être remplacé début 2020.

Son successeur désigné, John Donahoe, dirige la société de logiciels ServiceNow, qui cédait près de 2% en début de séance.

  1. Nasdaq

Vos commentaires