En ce moment
 
 

Wall Street ouvre en hausse, abordant sereinement une réunion de la Fed

Wall Street ouvre en hausse, abordant sereinement une réunion de la Fed
Wall Street en hausse, abordant sereinement une réunion de la FedDon Emmert

A découvrir

La Bourse de New York montait à l'ouverture mardi dans le sillage d'un début d'année robuste, à l'entame d'une réunion de la Fed au cours de laquelle les courtiers anticipent un ton accommodant du président de l'institution Jerome Powell.

Vers 14H30 GMT, l'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average, prenait 0,53%, à 26.051,73 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, avançait de 0,31%, à 7.738,55 points et l'indice élargi S&P 500 de 0,37%, à 2.843,45 points.

Wall Street avait déjà terminé en hausse lundi à l'issue d'une séance assez indécise, les valeurs bancaires et celles de l'énergie permettant aux indices de rester à flot: le Dow Jones avait gagné 0,25%, le Nasdaq 0,34%, et le S&P 500 0,37%. Les indices S&P 500 et Nasdaq ont par ailleurs atteint lundi leur plus haut depuis octobre.

Le début d'année a par ailleurs été très robuste à Wall Street: le S&P 500 a pris 13,5%, le Dow Jones 11,6%, et le Nasdaq 16,6%.

Le mouvement de hausse était même prêt à se poursuivre, de l'avis de certains observateurs. Plusieurs citaient une étude de la banque américaine Bank of America Merrill Lynch mardi, relevant un niveau d'investissements sur le marché des actions au plus bas depuis septembre 2016.

"Cela suggère que certains gestionnaires de fonds sont à la traîne dans le mouvement de forte hausse des indices et ils vont essayer de rattraper le mouvement", a signalé Patrick O'Hare de Briefing, ce qui pourrait offrir un carburant supplémentaire aux indices.

Outre l'optimisme sur l'avenir à court terme du marché des actions, l'actualité du jour est la réunion de la Banque centrale américaine (Fed), mardi et mercredi qui ne devrait pas annoncer de changement sur les taux d'intérêt.

- Musk dans la tourmente -

"Les investisseurs s'attendent à avoir des prévisions de taux d'intérêt favorables et un Jerome Powell prêt à rester patient", a anticipé Nicholas Colas, co-fondateur de la société de recherche financière DataTrek.

Jusqu'ici, le Comité prévoit encore deux relèvements des taux cette année, ce qui pourrait être révisé à la baisse. Les taux se situent actuellement entre 2,25% et 2,50%, après une dernière hausse en décembre.

Sur le front des valeurs Boeing prenait 1,48%. Le patron de l'avionneur, Dennis Muilenburg, a publié lundi un long message écrit et en vidéo pour tenter de rassurer ses clients --les compagnies aériennes-- et leurs passagers sur l'engagement du géant de l'aéronautique en matière de sécurité aérienne.

Ce membre éminent de l'indice Dow Jones est dans la tourmente depuis l'accident d'un 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines le 10 mars qui a fait 157 morts, un peu plus de quatre mois seulement après celui d'un appareil du même type de la compagnie indonésienne Lion Air, en octobre, qui tué 189 personnes.

Goldman Sachs gagnait 1,19%. La banque américaine veut recruter et promouvoir à des postes à responsabilité davantage de femmes et de minorités, selon un document interne consulté lundi par l'AFP.

Tesla perdait 0,82%. Le PDG fantasque du constructeur de véhicules électriques, Elon Musk, a été mis à l'index par le régulateur financier américain. La SEC a affirmé que la publication d'un tweet le 19 février par M. Musk était une "violation manifeste" des termes d'un accord récent qui imposaient au patron de l'entreprise de faire valider préalablement par le groupe ses messages liés à Tesla.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à 10 ans montait à 2,624%, contre 2,603% lundi soir, et celui sur la dette à 30 ans progressait, à 3,042%, contre 3,017% la veille.

  1. Nasdaq

Vos commentaires