En ce moment
 
 

Wall Street ouvre en hausse, espérant des progrès sur le front commercial

Wall Street ouvre en hausse, espérant des progrès sur le front commercial
Wall Street progresse à l'ouverture, les investisseurs voulant croire à un apaisement des tensions commerciales sino-américainesJohannes EISELE

A découvrir

Wall Street progressait lundi à l'ouverture, les investisseurs voulant croire à un apaisement des tensions commerciales sino-américaines.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, montait de 0,36%, à 26.915,78 points, vers 14H20 GMT.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,49%, à 7.978,57 points, et l'indice élargi S&P 500 0,44%, à 2.974,89 points.

La cotation new-yorkaise avait reculé vendredi, fragilisée par des informations de l'agence Bloomberg selon lesquelles l'administration américaine réfléchissait à limiter les investissements américains en Chine. Sur la semaine, le Dow Jones avait reculé de 0,4%, le Nasdaq de 2,2% et le S&P 500 de 1,0%.

Parmi les options envisagées figureraient notamment le retrait des sociétés chinoises des Bourses américaines ou l'imposition de limites à l'exposition des fonds de pensions publics au marché chinois, a affirmé Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

Samedi, une porte-parole du département du Trésor a cependant indiqué dans un tweet que "l'administration (américaine) n'envisage pas de bloquer des entreprises chinoises des marchés américains pour le moment. Nous apprécions les investissements aux Etats-Unis".

Le conseiller économique du président américain, Peter Navarro, a, pour sa part, remis en question la véracité des informations de Bloomberg dans une interview lundi matin sur CNBC, affirmant que "plus de la moitié de l'article était extrêmement imprécis ou juste complètement faux".

Pour Art Hogan, de National, "il est toujours difficile de savoir ce qui fait partie de la tactique de négociation avant la réunion du 10 octobre entre les responsables commerciaux américains et chinois, mais cela intervient également au moment où la Chine a supprimé ses restrictions pour les investissements étrangers sur ses marchés financiers".

Les tractations à haut niveau entre Washington et Pékin devraient reprendre le 10 octobre.

- Apple monte -

Plusieurs valeurs chinoises cotées à Wall Street profitaient lundi en début de séance du climat visiblement plus apaisé entre les deux premières économies mondiales: Alibaba montait de 1,9%, JD.com de 1,7% et Baidu de 1,8%.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine s'établissait à 1,685%, en légère hausse par rapport à sa clôture de vendredi (1,680%).

Au rang des valeurs, Apple gagnait 1,2%, enregistrant une des plus fortes progressions au sein du Down Jones.

Alphabet, la maison mère de Google, reculait de 0,4%. Selon des informations de presse, la commission judiciaire de la Chambre des représentants a envoyé une lettre au géant des moteurs de recherche qu'elle soupçonne de bénéficier d'un avantage compétitif via l'usage d'un nouveau protocole internet.

Le laboratoire pharmaceutique Bristol-Myers Squibb montait de 2,1% après avoir affirmé, samedi dans un communiqué, qu'environ 40% des patients dont le cancer du poumon avait été traité avec l'Opdivo et le Yervoy, utilisés en complément des chimiothérapies, étaient en vie après deux ans de soins, plus que les patients seulement traités par chimiothérapie.

  1. Nasdaq

Vos commentaires