En ce moment
 
 

Wall Street ouvre en hausse grâce à un apaisement des tensions sino-américaines

Wall Street ouvre en hausse grâce à un apaisement des tensions sino-américaines
La façade du New York Stock Exchange (NYSE), le 15 août 2019. La Bourse profite lundi d'un apaisement des tensions commercialesJohannes EISELE

A découvrir

Wall Street progressait peu après à l'ouverture lundi, rassurée par le ton de Donald Trump sur la Chine et l'espoir d'un accord commercial sino-américain.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, montait de 0,81% à 25.837,70 points aux alentours de 14H00 GMT.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 0,96% à 7.826,41 points et l'indice élargi S&P 500 montait de 0,76% à 2.868,65 points.

La Bourse de New York avait dégringolé vendredi après une soudaine escalade du conflit commercial et l'annonce de nouvelles taxes douanières chinoises et américaines: le Dow Jones avait chuté de 2,37% et le Nasdaq de 3,00%.

Lundi, les deux pays semblaient avoir repris la voie du dialogue, Donald Trump affichant sa confiance sur un possible accord avec Pékin.

"Je pense que tout est possible (...) Nous avons des négociations très significatives, qui n'ont jamais été aussi significatives", a assuré le président américain, de Biarritz, où il participe au sommet du G7.

De son côté, la Chine a déclaré, par la voie de son principal négociateur, vouloir "résoudre calmement le problème par des consultations et la coopération".

Pour Art Hogan de National, cette accalmie "fait monter la Bourse ce matin et indique que les marchés souhaitent retrouver le sentiment que les négociations entre les Etats-Unis et la Chine vont de l'avant."

Les investisseurs restaient toutefois sur leurs gardes après la brusque montée de tensions de la semaine dernière.

Donald Trump avait en effet annoncé qu'il relevait le montant des droits de douane américains sur des produits "made in China", mettant à exécution des menaces proférées quelques heures plus tôt.

La totalité des 550 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats-Unis seront frappés de taxes douanières encore plus élevées d'ici la fin de l'année.

La Chine avait fait part de son intention d'imposer de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars d'importations en provenance des Etats-Unis, en représailles aux taxes douanières supplémentaires que prévoit d'instaurer prochainement Washington.

Particulièrement affecté par la dégringolade de vendredi, Apple, qui fabrique et vend une grande partie de ses produits en Chine, est repartie de l'avant, son titre gagnant près de 2%.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt à 10 ans sur la dette américaine était en repli, à 1,52%.

  1. Nasdaq

Vos commentaires