Wall Street ouvre en ordre dispersé après des résultats contrastés

Wall Street ouvre en ordre dispersé après des résultats contrastés
La Bourse de New York en ordre dispersé après des résultats d'entreprises contrastésBryan R. Smith

A découvrir

Wall Street reculait peu après avoir ouvert en ordre dispersé mercredi, dans le sillage de résultats d'entreprises contrastés et au lendemain d'un discours solennel de Donald Trump au cours duquel le président a tenté de se poser en rassembleur.

Vers 15H15 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,33% à 25.327,11 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 0,56% à 7.360,57 points.

L'indice élargi S&P 500 cédait 0,38% à 2.727,23 points.

En attendant cette allocution solennelle de M. Trump devant le Congrès, la Bourse de New York avait terminé en nette hausse mardi, aidée cette fois par des résultats d'entreprises globalement bien accueillis: le Dow Jones avait progressé de 0,68% et le Nasdaq de 0,74%.

Parmi les entreprises suivies après la publication de leurs résultats trimestriels mercredi, le premier constructeur automobile américain General Motors gagnait 1,91%.

GM a annoncé être repassé dans le vert au quatrième trimestre 2018, grâce à une hausse des prix de ses pickups et SUV et à sa cure d'austérité. Le groupe a aussi décidé de verser une prime exceptionnelle pouvant aller jusqu'à 10.750 dollars à ses 46.500 salariés américains.

Egalement sous les projecteurs, Snap s'envolait de 23,58% après que l'entreprise a fait savoir qu'elle n'envisageait pas de recul du nombre de ses utilisateurs au premier trimestre au sein de son réseau social Snapchat.

"C'est mieux que ce que l'on craignait et cela représente le catalyseur de l'envolée que l'on observe", a signalé Patrick O'Hare de Briefing.

Le quotidien New York Times a enregistré de son côté un nouveau bond de son portefeuille d'abonnés au quatrième trimestre 2018, qui atteint désormais 4,3 millions, et annoncé viser plus de 10 millions d'abonnés en 2025. Le titre prenait 3,94%.

- Tesla abaisse ses prix -

Parmi les entreprises dont les résultats ont été accueillis plus fraîchement en revanche, l'éditeur de jeux vidéos Electronic Arts abandonnait 14,27% en raison de mauvaises ventes de son jeu "Battlefield V", et le groupe pharmaceutique Eli Lilly perdait 2,21% après un abaissement de sa prévision de bénéfice annuel.

De son côté, le spécialiste du streaming musical Spotify lâchait 5,95% après avoir fait état d'une baisse des revenus par utilisateurs et annoncé deux acquisitions dans l'univers du podcast.

Hors des résultats d'entreprises, les investisseurs accordaient peu d'importance au discours solennel de Donald Trump la veille face au Congrès, au cours duquel le président a tenté de se poser en rassembleur, une position difficile face aux tensions politiques à Washington.

En résumé, "c'était un appel à l'unité qui n'aura sans doute pas beaucoup d'effet sur le blocage actuel à Washington", a affirmé Chris Low de FTN Financial.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans baissait à 2,678%, contre 2,698% mardi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,014%, contre 3,031% la veille.

Parmi les autres valeurs, Tesla (-0,75%) a abaissé pour la deuxième fois depuis le début de l'année le prix du Model 3, la voiture censée lui permettre de devenir un constructeur automobile de masse, s'adaptant à la réduction progressive du crédit d'impôt gouvernemental aux Etats-Unis. Le prix va reculer de 1.100 dollars à environ 42.900 dollars.

  1. Nasdaq

Vos commentaires