En ce moment
 
 

Panama leaks, salaire des patrons du Bel 20 augmenté, risque de perte d'allocations... Toute l'actualité fiscale expliquée

Panama leaks, salaire des patrons du Bel 20 augmenté, risque de perte d'allocations... Toute l'actualité fiscale expliquée
 
 

Ce jeudi matin dans sa chronique Bel RTL Eco, Bruno Wattenbergh se fait l’avocat du diable ! Il tente d’expliquer quelques nouvelles inexplicables qui se télescopent cette semaine et qui doivent quelque peu en perturber plus d’un! Il nous parle de fiscalité bien sûr!

Plusieurs actualités consécutives se sont télescopées cette semaine et mise en rapport, elles sont difficiles à comprendre. Ce matin Bruno Wattenbergh tente les expliquer. Quelles sont ces informations ?

La première, c’est les patrons du BEL 20 dont la rémunération a augmenté de 20%. Soit. La deuxième, c’est la possibilité pour les minimexés de voir suspendues leurs allocations s‘ils ne font pas des efforts d’insertion. La troisième, c’est le Panama Leaks. La quatrième, c’est le gouvernement fédéral qui cherche plus de 2 milliards. Et la dernière, c’est la Belgique qui va en appel d’une décision européenne qui lui permettrait pourtant de récupérer beaucoup de sous. Mise bout à bout, ces informations sont très difficiles à expliquer.


La première, c’est les patrons du BEL 20 dont les rémunérations ont augmenté de 20% ?

Les patrons sont des profils rares, les actionnaires les engagent sur base de leurs compétences et expériences, ils ont un gros salaire variable. Si leur entreprise performe, leur salaire augmente. On pourrait envisager que tous les travailleurs de l’entreprise soient au salaire minimum mais avec un gros variable, qui pourrait soit être juteux, soit inexistant. Mais en général, tout le monde veut la sécurité. Le risque doit aller de pair avec le rendement et inversement !


Ok, l’explication paraît tenir la route … mais quid des minimexé, des personnes fragiles susceptibles de perdre leurs allocations temporairement ?

Détestable … et cela consacre le principe, nouveau, que les allocations ne sont plus un dû incontestable, mais qu’il y a une part de responsabilité chez chacun, de faire des efforts, de se former, de faire des concessions pour apporter sa part de contribution à la société. Mais justement, les impôts que doivent payer les patrons notamment doit permettre de proposer aux minimexés et aux chômeurs des formations qualifiantes permettant leur intégration. Bref tout est dans tout.


Oui, et justement, quand on voit le Panama leak, les riches, ou plutôt nombre de riches ne paient pas leurs dû à la société ?

Effectivement et c’est aussi détestable. Chacun doit être responsable, payer ses impôts comme se former. Traquer la fraude fiscale est un enjeu budgétaire, mais aussi citoyen, surtout en période de croissance faible.


Et enfin, dernière info difficilement compréhensible, la Belgique va en appel d’une décision européenne qui lui permettrait pourtant de récupérer quelques centaines de millions, alors qu’elle cherche des recettes pour boucler son budget ? Pourquoi ?

Et bien parce que dans le club européen, les pays sont en concurrence. La Belgique joue aussi au paradis fiscal, avec ses notionnels et autres rulings accommodants. La dernière chose que le gouvernement fédéral veut faire c’est faire croire aux entreprises étrangères en Belgique et aux investisseurs étrangers potentiels c’est qu’il y a une insécurité juridique. Bref, elle a voté ce système et elle le défend pour rester crédible … même si elle aurait bien besoin des 700 millions en question. Voilà ma maigre contribution à l’explication de choses assez incohérentes entre elles je le reconnais !


 




 

Vos commentaires