En ce moment
 
 

XV de France: Iturria pourrait remplacer Gabrillagues, menacé de suspension pour le Mondial

XV de France: Iturria pourrait remplacer Gabrillagues, menacé de suspension pour le Mondial
Arthur Iturria, avec le XV de France, réceptionne une touche lors d'un match des Six Nations face à l'Irlande, le 10 mars 2019 à DublinDAMIEN MEYER

Le troisième ligne Arthur Iturria "peut descendre d'un cran" pour remplacer Paul Gabrillagues si la suspension de six semaines de ce dernier était confirmée, le privant sans doute de participation au Mondial, a avancé jeudi l'entraîneur adjoint du XV de France Jean-Baptiste Elissalde.

La suspension du deuxième ligne pour une durée de six semaines, si elle était confirmée en appel, "n'est pas rédhibitoire, il y aura discussion", a affirmé l'entraîneur des trois-quarts. En soulignant toutefois que le Parisien (26 ans, 13 sél.) manquerait "les trois premiers matches" de la phase de poule (face à l'Argentine, les Etats-Unis et les îles Tonga).

"Mais en effet, il y a Romain (Taofifenua, deuxième ligne réserviste), Arthur Iturria qui peut descendre d'un cran afin de prendre un autre troisième ligne...", a émis l'ancien demi de mêlée comme hypothèses de remplacement si Gabrillagues n'était pas inclus dans la liste finale des 31 joueurs, dévoilée le 2 septembre.

"Il y aura des discussions, mais pour l'instant on ne tire pas trop de plans", a ajouté Elissalde.

Ancien deuxième ligne, Iturria s'est révélé en troisième ligne en début de saison dernière avant de connaître une fin d'exercice plus compliquée et de se blesser à l'échauffement de la finale de Top 14.

Titulaire samedi face à l'Ecosse, le Clermontois fait face à une concurrence accrue avec les réservistes Charles Ollivon et François Cros, auteurs d'une belle performance le week-end précédent à Nice face au même XV du Chardon (32-3).

Yacouba Camara, Wenceslas Lauret, touché à une cuisse, et Bernard Le Roux, également deuxième ligne mais suspendu jusqu'à la fin de la préparation, sont les autres flankers candidats au Japon (20 septembre - 2 novembre). La suspension de Gabrillagues pourrait donc faire le bonheur de l'un d'entre eux.

Vos commentaires