Zone touristique internationale annulée: Hidalgo demande une zone "commerciale"

Zone touristique internationale annulée: Hidalgo demande une zone
Photo du panneau indiquant l'accès à la station de métro "Olympiades", prise le 25 juin 2007 à ParisFRANCOIS GUILLOT

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a demandé mardi à l'Etat de classer en zone commerciale, qui permet l'ouverture des magasins le dimanche, la zone touristique internationale (ZTI) dite "Olympiades", dont l'arrêté de création a été annulé mercredi dernier par le tribunal administratif.

"Depuis 2015, l'ouverture dominicale des commerces a apporté une grande satisfaction des élus locaux, des riverains et des commerçants et a bénéficié aux nombreuses activités commerciales du secteur, dont le centre commercial Italie 2" dans cette zone du XIIIe arrondissement, écrit la maire dans une lettre au préfet d'Ile-de-France dont l'AFP a eu copie.

"Aujourd’hui, ce secteur à forte attractivité se caractérise par une offre commerciale et une demande particulièrement importantes", ajoute la maire pour qui cette zone "semble remplir les critères de classement en zone commerciale".

Ce classement permet l'ouverture des magasins le dimanche, comme le permet une ZTI.

Les ZTI, créées par la loi Macron d'août 2015, sont des zones où les magasins peuvent ouvrir le dimanche et en soirée jusqu'à minuit, sous réserve de la conclusion d'un accord (volontariat, rémunération, aide à la garde d'enfants).

Le tribunal administratif avait été saisi par des syndicats opposés à la généralisation du travail dominical.

Anne Hidalgo s'était montrée très réservée il y a deux ans à l'égard de la loi Macron et de la généralisation du travail dominical.

Le conseil de Paris avait ensuite, à l'automne 2016, approuvé une proposition de la maire d'ouvrir les commerces le dimanche douze dimanches par mois, soit le maximum autorisé, décision dénoncée comme une "volteface" par les syndicats opposés au travail dominical.

Vos commentaires