"Three Billboards Outside Ebbing, Missouri" domine le palmarès des Bafta

(Belga) "Three billboards outside Ebbing, Missouri" (titre français: "Three Billboards: les panneaux de la vengeance"), du réalisateur britannique Martin McDonagh, a remporté dimanche à Londres, lors de la cérémonie des récompenses britanniques du cinéma, le Bafta du meilleur film.

Ce drame acide, histoire d'une mère qui demande justice après la mort de sa fille, s'est imposé face à "Call me by your name", de Luca Guadagnino, "Les heures sombres", de Joe Wright, "La forme de l'eau", de Guillermo del Toro, et "Dunkerque", de Christopher Nolan. Globalement, le film "Three billboards...", qui avait déjà été l'un des grands vainqueurs des Golden Globes en janvier, a dominé le palmarès avec 5 récompenses, dont celle de la meilleure actrice pour l'Américaine Frances McDormand. Là aussi, la mère vengeresse a été préférée à la femme de ménage muette de "The Shape of Water", interprétée par Sally Hawkins. Les Bafta du "meilleur scénario" et du meilleur film britannique sont également revenus à l'oeuvre de Martin McDonagh, réalisateur du remarqué "In Bruges" sorti en salles il y a 10 ans. Ce dernier n'a cependant pas décroché le trophée du meilleur réalisateur, revenu à Guillermo del Toro. Sam Rockwell, qui interprète dans "Three billboards..." un policier raciste et violent, a été désigné meilleur acteur dans un second rôle. Allison Janney, à la fois drôle et glaçante en mère sans tendresse de la patineuse Tonya Harding dans le film "I, Tonya", a reçu la récompense équivalente côté féminin. L'acteur britannique Gary Oldman a remporté le Bafta du meilleur acteur pour son interprétation de Winston Churchill dans "Les heures sombres". Déjà couronné aux Golden Globes de la presse étrangère à Hollywood, Gary Oldman s'est imposé devant Daniel Day-Lewis (Phantom Thread), Daniel Kaluuya (Get Out), Jamie Bell (Film Stars Don't Die in Liverpool), et Timothée Chalamet (Call Me By Your Name). La cérémonie, au Royal Albert Hall, était présentée par Joanna Lumley, surtout connue pour son rôle dans la série Absolutely Fabulous. Sur scène, le Cirque du Soleil a présenté un numéro d'acrobatie inspiré de la romance et de l'univers fantastique de "The Shape of Water" ("La forme de l'eau"), qui était annoncé grand favori de ces prix britanniques. La coproduction belge Loveless, nominée dans la catégorie des oeuvres en langue étrangère, est repartie bredouille. "Mademoiselle" ("The Handmaiden"), du Sud-Coréen Park Chan-wook ("Old boy"), est en effet venu apporter une petite touche asiatique au palmarès de ces 71es Bafta. (Belga)

Vos commentaires