En ce moment
 
 

La veille de la disparition de Maddie McCann, le principal suspect aurait eu une conversation étrange avec sa petite-amie

La veille de la disparition de Maddie McCann, le principal suspect aurait eu une conversation étrange avec sa petite-amie
(c)Belga
 
maddie
 

Le principal suspect dans l'affaire Madeleine McCann aurait déclaré à sa petite-amie de l'époque qu'il avait "un travail horrible à faire à Praia da Luz" la veille de la disparition de la petite fille, affirme un ami ce matin dans le tabloïd britannique du Sun.

Christian Brueckner, l'Allemand, principal suspect dans l'affaire de la disparition de Maddie McCann a eu de nombreuses petites-amies britanniques, rencontrées au Portugal. Un ami de deux d'entre elles, qui a lui-même côtoyé Christian Brueckner fait de nombreuses révélations ce matin dans le tabloïd du Sun. Il confie, que le principal suspect est loin d'être le vagabond que l'on décrit. "Il était toujours propre sur lui, était un grand charmeur, et avait beaucoup de succès auprès de la gente féminine", se souvient ce témoin. 

Proche de deux ex petites-amies du principal suspect, l'homme explique qu'il n'aimait pas vraiment l'Allemand: "Ses copines m'ont toutes les deux confié avoir été battues à un moment donné dans leurs relations respectives, lors d'excès de folie de la part de Christian".

Autre révélation troublante: un jour avant la disparition de l'enfant de trois ans, le trafiquant de drogue allemand a déclaré à l'une des femmes qu'il avait "un travail à faire à Praia da Luz le lendemain". Et d'ajouter: "C'est un travail horrible mais c'est quelque chose que je dois faire et cela va changer ma vie. Vous ne me verrez plus avant un moment", selon les propos rapportés dans le Sun.

"A l'époque, nous n'avions rien vraiment pensé de ses dires et ne l'avons pas pris sérieusement. Nous n'avons pas établi des liens entre les événements. Nous ne pensions jamais que Christian était capable de faire une chose aussi horrible", explique l'ami.

Selon cette connaissance, Christian Brueckner a, en effet, disparu des radars juste après la disparition de la fillette. "On ne l'a plus vu pendant 3 ans et puis soudainement, il est réapparu dans la région", se souvient cet homme.

Trois ans plus tard, son autre ex britannique a plaisanté en disant que Brueckner ressemblait à certains des portraits-robots rendus publics dans la recherche du ravisseur de la petite Maddie. Et lorsque la jeune femme lui a demandé s'il l'avait kidnappée. Il a haussé ses épaules et lui a répondu: "N'aborde pas ce sujet".

"Le franc est tombé quand on a aperçu sa photo avec son regard masqué à la télévision, et toutes les pièces du puzzle se sont assemblées", explique ce témoin.

Cet ami qui a fait ces révélations ce matin, souhaite rester anonyme. Il est originaire du North Yorkshire mais vit depuis des années à Lagos, au Portugal. Il prétend avoir rencontré Brueckner lorsqu'il travaillait dans un bar nommé "The Tavern", un lieu très fréquenté par des expatriés.


 

 




 

Vos commentaires