En ce moment
 

Angélique, violée par le suspect de la fusillade à Utrecht: "Il est fou, drogué"

Angélique, violée par le suspect de la fusillade à Utrecht:
©Isopix

Au lendemain de l'attaque à Utrecht, aux Pays-Bas, on apprend que le suspect était récemment sorti de prison. Il devait comparaître il y a 2 semaines dans 3 affaires: un vol de vélo, un cambriolage dans un magasin de cycle ainsi qu'un viol. La victime présumée du viol, Angélique, s'est exprimée aujourd'hui dans les médias.

Gökmen Tanis, l'homme de 37 ans suspecté d'avoir commis l'attaque d'Utrecht, se trouvait encore en détention préventive voici peu de temps, ont rapporté diverses sources citées par la radio-télévision publique néerlandaise NOS. La police a également perquisitionné son domicile lundi après-midi. Le suspect devait comparaître il y a deux semaines dans le cadre de trois affaires: un vol de vélos, un cambriolage dans un magasin de cycles ainsi que pour une affaire de viol.


"J'ai prévenu la police à plusieurs reprises"

Selon la victime de ce dernier fait, prénommée Angélique et âgée de 47 ans, l'homme a été libéré après avoir passé six semaines en détention pour ne pas avoir respecté certaines conditions. Les faits d'agression sexuelle remonteraient à l'été 2017, selon la victime qui entretenait des relations intimes avec l'intéressé mais consommait aussi de la cocaïne avec celui-ci. "Il est fou, drogué. J'ai prévenu la police à plusieurs reprises. Ce n'est pas un terroriste, juste un psychopathe", a encore dit la victime.

Vos commentaires