Transfert: l'Angleterre en effervescence, le feuilleton Aubameyang proche du dénouement

Transfert: l'Angleterre en effervescence, le feuilleton Aubameyang proche du dénouement
L'attaquant gabonais de Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang, durant un match contre Mönchengladbach, à Dortmund, le 17 janvier 2018PATRIK STOLLARZ

La puissante Premier League n'a pas fini ses emplettes chez ses voisins européens: Manchester City est proche d'officialiser le recrutement d'Aymeric Laporte, qui a fait ses adieux à l'Athletic Bilbao, et Arsenal est en passe de boucler l'arrivée de Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund).

. City fait encore sauter la banque

Les Citizens raffolent décidément des défenseurs, surtout si leur valeur-transfert dépasse les 50 millions d'euros...

Après avoir recruté cet été Kyle Walker (57 M EUR à Tottenham) et Benjamin Mendy (58 M EUR à Monaco), sans oublier Nicolas Otamendi ou Eliaquim Mangala pour des sommes similaires lors des saisons précédentes, le leader de Premier League s'apprête à recruter Laporte pour environ 65 millions d'euros !

Ce mouvement va se faire en deux temps: le joueur a d'abord payé le montant de sa clause libératoire, comme le précise Bilbao sur Twitter, avant que celle-ci ne soit sans doute endossée par le club anglais.

"Ici, je laisse un club unique, différent et que je n'oublierai jamais", a écrit le joueur de 23 ans sur le compte Twitter de Bilbao.

En versant le montant de la clause réclamée par Bilbao, le club entraîné par Pep Guardiola ferait du Français le 2e défenseur le plus cher de l'histoire. Une manière de répondre à Liverpool, qui avait réussi à lui chiper Virgil Van Dijk pour une somme record de 84 M EUR en début de mercato hivernal.

Dans une équipe qui marche sur l'eau depuis le début de saison, l'international français pourrait occuper le poste de défenseur central gauche, en raison des blessures récurrentes de Vincent Kompany et de John Stones, ou encore du manque de crédit accordé à Mangala.

. 'Aubam' enfin à Arsenal ?

Arsène Wenger, mal en point avec Arsenal dans la course à la Ligue des champions, avait promis de ne pas se lancer dans des dépenses inconsidérées durant le mercato cet hiver, au lendemain de l'échange Sanchez/Mkhitaryan. Mais le technicien français est contraint de mettre la main au portefeuille pour renforcer son équipe, avec le recrutement pressenti de Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans).

Selon plusieurs médias allemands et britanniques, le club londonien serait enfin sur le point de s'offrir l'attaquant du Borussia Dortmund pour une soixantaine de millions d'euros. "Enfin" car le feuilleton du transfert de l'international gabonais tient en haleine la planète foot depuis plusieurs semaines, avec un début de bras de fer à la Ousmane Dembélé...

Le fantasque buteur, auteur de 13 réalisations cette saison en Bundesliga, avait notamment été suspendu lors du premier match de l'année pour avoir séché une réunion au sein de son club. "Aubam" avait ensuite été écarté du groupe par l'entraîneur Peter Stöger pour manque de motivation à l'entraînement.

"C'est un personnage haut en couleurs", avait lancé le directeur sportif du BVB, Michael Zorc, "peut-être un peu extraverti mais toujours discipliné et professionnel. Mais en ce moment ce n'est pas le cas". Les adieux programmés seront-ils tout de même joyeux pour toutes les parties? Ou similaires à ceux de son ancien coéquipier, parti avec fracas à Barcelone cet été ?

. Rebond à Chelsea pour Giroud ?

Pour le remplacer au Borussia, le média allemand Kicker évoque le nom d'Anthony Modeste, l'attaquant français de Cologne parti en Chine l'été dernier au Tianjin Quanjian. Son retour en Bundesliga pourrait se négocier aux alentours des 30 millions d'euros, selon la même source.

D'autres médias évoquent la piste du Belge Michy Batshuayi, sous contrat à Chelsea où il joue peu, dont le nom est aussi évoqué du côté du Séville FC.

Selon Kicker, le remplaçant d'"Aubam" ne devrait pas être Olivier Giroud, alors qu'un échange entre Arsenal et Dortmund semblait être dans les tuyaux. Toujours selon la même source, le "Gunner" n'est pas favorable à un déménagement en Allemagne.

L'attaquant français, dont le départ d'Arsenal semble inéluctable en cas d'arrivée d'Aubameyang, pourrait rester du côté de Londres en rejoignant Chelsea selon le quotidien britannique Daily Mail. L'entraîneur des Blues Antonio Conte cherche à étoffer son attaque, à l'image de l'autre piste envisagée, Edin Dzeko (AS Rome).

Un jeu de chaises musicales à venir ? Attention à l'emballage final du mercato hivernal.

Vos commentaires