En ce moment
 
 

AstraZeneca: ces pays ont décidé de réduire son utilisation selon des critères d'âge

AstraZeneca: qu'ont décidé nos voisins?
© Image Belga
 
CORONAVIRUS
 

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a reconnu pour la première fois mercredi que le vaccin AstraZeneca pouvait provoquer chez certaines personnes des problèmes sanguins très rares. Ce "lien possible" justifie selon elle que le risque soit mentionné dans la notice du vaccin.

Les caillots sanguins doivent être répertoriés comme un effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, a reconnu mercredi le régulateur européen, tout en estimant que la balance bénéfice/risque restait "positive". Des Etats européens ont décidé de restreindre son utilisation selon des critères d'âge -- variables d'un pays à l'autre.

Tour d'horizon des mesures prises plusieurs d'entre eux.

Belgique

Le vaccin AstraZeneca ne sera plus inoculé qu'aux personnes âgées de 56 ans et plus au cours des quatre prochaines semaines. Ainsi en ont décidé mercredi les ministres de la Santé réunis en Conférence interministérielle, à la suite du nouvel avis rendu par l'Agence européenne du médicament (EMA). 

Italie

L'Italie a annoncé mercredi réserver l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19 aux plus de 60 ans, à la suite de rapports confirmant un lien avec de rares cas de caillots sanguins.

Il a été décidé "de recommander l'utilisation de préférence aux personnes âgées de plus de 60 ans", a déclaré le conseiller scientifique du gouvernement italien, Franco Locatelli, lors d'une conférence de presse quelque heures après que l'Agence européenne des médicaments (EMA) a proposé de répertorier le risque de caillots sanguins comme un effet secondaire rare du vaccin anglo-suédois.

France 

La France réserve le vaccin aux personnes de 55 ans et plus. 

Allemagne

En Allemagne, pays d'où l'alerte est venue, 31 cas suspects de thrombose veineuse cérébrale (dont 19 s'accompagnaient d'une chute des plaquettes sanguines) ont été répertoriés à ce stade, avec 9 décès, selon l'Institut Paul-Ehrlich. Cela représente une proportion d'1 cas pour 100.000 doses injectées (2,8 millions). Le pays réserve le vaccin aux personnes de 60 ans et plus.

Pays-Bas

Tout comme l'Allemagne, les Pays-Bas réserve le vaccin aux personnes de 60 ans et plus.

Espagne 

L'Espagne a annoncé mercredi réserver le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca aux plus de 60 ans à la suite de rapports confirmant un lien avec de rares cas de caillots sanguins.

Royaume-Uni

Le comité scientifique supervisant la campagne de vaccination contre le Covid au Royaume-Uni, le JCVI, a recommandé mercredi de limiter l'usage du vaccin aux seules personnes de plus de 30 ans quand c'est possible. Le Royaume-Uni a par ailleurs annoncé qu'il commençait à utiliser le vaccin du laboratoire américain Moderna. "Nous en avons commandé 17 millions de doses", a tweeté le Premier ministre Boris Johnson.

Un appel à la coordination

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a reconnu pour la première fois mercredi que le vaccin AstraZeneca pouvait provoquer chez certaines personnes des problèmes sanguins très rares. Ce "lien possible" justifie selon elle que le risque soit mentionné dans la notice du vaccin.

Les Vingt-Sept doivent se coordonner et "parler d'une seule voix à travers l'UE" sur le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, dont plusieurs pays ont restreint l'usage, afin de ne pas nourrir la défiance, a déclaré mercredi la commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakides. "Il est essentiel que nous suivions une approche coordonnée (...) Nous devons parler d'une seule voix à travers l'UE afin de conforter la confiance du public dans la vaccination", a-t-elle indiqué dans un tweet. 

 




 

Vos commentaires