En ce moment
 

Barroso a fait du lobbying auprès de la Commission au nom de Goldman Sachs

Barroso a fait du lobbying auprès de la Commission au nom de Goldman Sachs

(Belga) L'ancien président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso, dont le passage à la banque Goldman Sachs à l'été 2016 a fait polémique, a rencontré en octobre un des vice-présidents de l'exécutif européen, Jyrki Katainen, malgré sa promesse de ne pas faire de lobbying, dénonce mardi l'organisation non-gouvernementale Corporate Europe Observatory (CEO).

Jyrki Katainen a confirmé, dans un courrier à CEO, avoir rencontré Jose Manuel Barroso le 25 octobre à Bruxelles. Les deux hommes ont parlé commerce et défense. Or, M. Barroso s'était engagé envers son successeur à la tête de la Commission, Jean-Claude Juncker, à ne pas faire de lobbying auprès des institutions européennes au nom de son nouvel employeur. Malgré le tollé suscité par l'arrivée du Portugais dans une banque ayant joué un rôle dans la crise financière de 2008, le comité d'éthique de la Commission avait alors estimé que les nouvelles fonctions de Jose Manuel Barroso n'enfreignaient pas les règles imposées aux anciens commissaires. Celles-ci prévoient une "période de refroidissement" de 18 mois pendant laquelle les anciens commissaires doivent demander une autorisation à leur ancien employeur pour rejoindre un groupe privé. Dans le cas de M. Barroso, cette période a été respectée. "La lettre de Jyrki Katainen suggère fortement que Barroso a trahi sa parole, invalidant la base de l'opinion de la Commission sur ce cas", souligne CEO dans un communiqué. L'ONG annonce le dépôt d'une plainte "pour presser la Commission de réévaluer l'emploi de Barroso à la banque, considérant qu'il a activement fait du lobbying auprès de la Commission européenne au nom de Goldman Sachs." (Belga)

Vos commentaires