En ce moment
 
 

Basket: Bourges rate l'exploit à Sopron en quart de finale aller de l'Euroligue

Basket: Bourges rate l'exploit à Sopron en quart de finale aller de l'Euroligue
Les joueuses hongroises de Sopron fêtent leur victoire sur Bourges en quarts de finale aller de l'Euroligue le 5 mars 2019ATTILA KISBENEDEK

Les basketteuses de Bourges sont passées tout près d'une très grosse performance à Sopron pour le premier match des quarts de finale de l'Euroligue, battues sur le fil 66 à 65, et sont contraintes à deux exploits pour voir le Final Four.

Les coéquipières de Marine Johannès, époustouflante mardi en Hongrie avec 24 points, devront s'imposer dans leur Prado vendredi soir (20h00), pour s'offrir le droit de disputer un troisième match décisif dans huit jours à nouveau en Hongrie, sur le parquet des finalistes 2018.

Bourges, vainqueur de la compétition reine du basket féminin à trois reprises (1997, 1998, et 2001), n'a plus accédé au dernier carré depuis 2014.

Mardi en Hongrie, à 25 secondes de la fin, les Tango avaient repris les commandes du match (65-64), grâce à deux lancers francs de la Canadienne Nayo Raincock-Ekunwe (15 points au total).

Mais le panier à deux points de la double championne du monde américaine Candice Dupree (2010, 2014) à quatre secondes de la fin, ainsi que la dernière possession et la tentative manquée de Kristen Brooke Sharp, ont fait basculer la pièce du mauvais côté pour les Berruyères (66-65).

Bourges a été en difficulté au poste d'intérieur, avec notamment Alexia Chartereau, en forme ces derniers temps, sans réussite au tir (1 sur 11).

L'internationale française Marine Johannès a terminé la rencontre comme meilleure marqueuse, avec 24 points, mais très utilisée (plus de 35 minutes sur 40), elle a peut-être manqué d'un peu de fraîcheur dans les dernières minutes.

Les Tangos pourront regretter un troisième quart-temps au cours duquel elle n'ont pas pu profiter du trou d'air de plus de trois minutes de Sopron pour s'échapper au score, alors qu'elles menaient 47 à 44.

Un peu plus tôt dans le match, elles avaient réussi à combler le plus gros écart, neuf points d'avance pour Sopron 38-29 au milieu du deuxième quart-temps, et ont fait jeu égal pendant 40 minutes contre les finalistes de l'Euroligue 2018.

Vos commentaires