Berlin: des pétitions pour ne plus livrer de combustible nucléaire à la Belgique

(Belga) Plus de 120.000 personnes ont demandé en Allemagne, via deux pétitions similaires, l'arrêt de la livraison de combustible nucléaire allemand à Doel et Tihange, rapporte mardi le journal Die Tageszeitung.

La plate-forme "We Act" et l'Institut munichois pour l'environnement ont remis les signatures lundi au ministère allemand de l'Environnement à Berlin. "Un accident en Belgique causerait des dommages pour des milliers de familles allemandes", explique Philipp Bedall, responsable nucléaire à l'Institut environnemental. "Si le gouvernement fédéral était cohérent, il n'aurait pas seulement fermé les centrales nucléaires mais aurait aussi fermé les usines à combustible de Gronau et Lingen". Ce n'est pas la première fois que des citoyens allemands demandent soit l'arrêt des réacteurs nucléaires de Tihange 2 et Doel 3 ou l'arrêt de la livraison de combustible nucléaire. Ils dénoncent la dangerosité supposée de ces réacteurs où des micro-fissures avaient été découvertes. En juillet dernier, 500.000 personnes, Belges, Allemands et Néerlandais, demandaient l'arrêt, dans une pétition, des réacteurs Doel 3 et Tihange 2. (Belga)

Vos commentaires