Brexit: 150 universités britanniques tirent la sonnette d'alarme

Brexit: 150 universités britanniques tirent la sonnette d'alarme

(Belga) Les recteurs de 150 universités britanniques ont mis en garde des députés par courrier sur les conséquences néfastes que provoquerait un départ du Royaume-Uni de l'Union européenne pour les institutions d'enseignement, rapporte vendredi la BBC.

Le Brexit est "l'une des plus graves menaces" auxquelles ces institutions ont jamais dû faire face, selon le monde académique. Les universités britanniques auraient besoin de "plusieurs dizaines d'années" pour s'en remettre. N'ayant plus accès aux réseaux de recherche européen, les universités britanniques verraient leur qualité régresser rapidement, ce qui ne manquerait pas de se répercuter sur les 21 milliards de livres que ces dernières injectent chaque année dans l'économie du pays, avertissent les 150 recteurs. Il s'en suivrait selon eux une fuite des cerveaux vers le continent. "Des connexions cruciales pour la recherche sont menacées, dans la lutte contre le cancer, le développement des technologies et la lutte contre le réchauffement climatique. Les échanges si précieux d'étudiants, de professeurs et de connaissances en seraient gravement dégradés". La présidente de la Fédération des universités britanniques "Universities UK" réclame d'urgence "des garanties solides" pour que le Royaume-Uni garde son accès aux réseaux européen de recherche. Des chiffres récoltés auprès de 24 universités font apparaître une baisse cette année de 3% du nombre d'étudiants inscrits en provenance du continent, ce qui pourrait être une conséquence de l'incertitude persistante sur le Brexit. (Belga)

Vos commentaires