En ce moment
 
 

Brexit - Les députés refusent un examen accéléré du Brexit

Brexit - Les députés refusent un examen accéléré du Brexit

(Belga) Le Parlement britannique a refusé mardi l'examen accéléré de l'accord de Brexit voulu par le gouvernement, compromettant les chances d'une sortie de l'Union européenne avec accord le 31 octobre. Il s'agit désormais d'attendre la position de l'UE des 27, qui doit encore répondre aux courriers contradictoires envoyés samedi soir par Boris Johnson, au sujet d'une possible prolongation du délai du Brexit.

La "motion programme" qui voulait imposer aux députés de décortiquer et amender le projet de loi en deux jours a été rejetée mardi soir à Westminster, par 322 voix contre pour 308 pour. Boris Johnson a indiqué dans la foulée, face aux députés de la Chambre des Communes, que son gouvernement va suspendre l'examen du texte visant à implémenter l'accord de Brexit, en attente d'une prise de position de Bruxelles. Comme l'a indiqué le "speaker" de la Chambre des Communes John Bercow, le texte législatif est donc "dans les limbes" dans l'attente d'un nouveau signal du gouvernement. Plus tôt dans la journée, Boris Johnson avait menacé, si sa motion de parcours parlementaire accéléré était rejetée et que l'UE accorde un délai supplémentaire, de totalement abandonner son projet de loi et de demander plutôt des élections générales, qui renouvelleraient les députés de la Chambre des Communes. Si l'idée d'un planning accéléré a été rejetée par les parlementaires, Boris Johnson a malgré tout enregistré une certaine victoire dans la soirée de mardi, puisque les députés ont voté positivement sur la deuxième lecture du projet de loi d'application de l'accord, acceptant d'envoyer le texte vers la suite de son parcours parlementaire. (Belga)

Vos commentaires