En ce moment
 

Brexit: les discussions entre May et l'opposition coincent avant d'avoir commencé

(Belga) Les tractations souhaitées par la Première ministre Theresa May avec l'opposition pour parvenir à un consensus sur un accord de Brexit ont abouti jeudi à une impasse, la dirigeante britannique jugeant "impossible" de remplir une condition posée par le Labour.

Le chef du parti travailliste, Jeremy Corbyn, a exigé de la cheffe du gouvernement conservateur qu'elle écarte clairement l'éventualité d'une sortie sans accord de l'Union européenne au 29 mars, avant d'entamer toute discussion. "Impossible", a répondu Theresa May dans un courrier rendu public jeudi soir, ceci "n'est pas dans les pouvoirs du gouvernement". Elle estime qu'il n'existe que "deux manières d'éviter un +no deal+" : le vote d'un accord au Parlement ou l'"annulation des résultats du référendum" de 2016. Jugeant "injuste" cette dernière option, elle ajoute que seul le Parlement peut empêcher un divorce sans accord. La dirigeante assure néanmoins que sa porte "reste ouverte à une rencontre sans conditions préalables". Mercredi soir, elle avait commencé à recevoir les dirigeants de l'opposition, bien consciente de la nécessité de convaincre au-delà de son camp pour trouver une solution depuis le rejet massif, mardi au parlement, de son accord de sortie négocié avec Bruxelles. Mais "la Première ministre n'est pas prête à des discussions sérieuses pour trouver une solution", a déploré dans la soirée un porte-parole du parti travailliste, réitérant les mêmes exigences. Pour Caroline Lucas, députée des Verts, les tentatives de dialogue de Theresa May "arrivent trop tard". "Il n'y a aucun signe que la Première ministre veuille trouver un compromis", a-t-elle fustigé sur Twitter, après l'avoir rencontrée dans la matinée. La cheffe du gouvernement doit présenter lundi un projet alternatif, qui devrait toutefois rester dans la ligne de l'accord initial. Signe de l'enjeu, elle a annulé sa participation au forum économique mondial de Davos, qui s'ouvre lundi pour une semaine. (Belga)

Vos commentaires