En ce moment
 

Brexit: Theresa May réclame des propositions de l'UE pour sortir de l'impasse

(Belga) La Première ministre britannique Theresa May a appelé vendredi les Européens à proposer des alternatives aux solutions qu'elle a suggérées sur la question de la frontière irlandaise et la future coopération économique entre Londres et l'UE.

"Il n'est pas acceptable que nos propositions soient rejetées par l'UE sans une explication correcte ni une contre-proposition", a-t-elle déclaré vendredi, au lendemain d'un sommet informel lors duquel les dirigeants européens l'ont appelée à revoir sa copie sur le Brexit. "Je ne vais pas renverser le résultat du référendum ni briser mon pays. Nous avons besoin d'un engagement sérieux pour résoudre les deux gros problèmes qui persistent dans les négociations", a-t-elle ajouté. Jeudi, les 27 dirigeants européens ont salué des évolutions "positives" du Royaume-Uni et une meilleure "atmosphère" dans la préparation du divorce, prévu fin mars 2019, mais ils lui ont surtout demandé d'améliorer ses propositions. "Le cadre des relations économiques tel qu'il est proposé ne fonctionnera pas, ne serait-ce que parce qu'il saperait les fondements du marché intérieur" de l'Union, avait affirmé le président du Conseil européen, Donald Tusk, à l'issue de la rencontre. Le Premier ministre belge Charles Michel avait pour sa part rappelé que le négociateur du Brexit pour la Commission européenne, Michel Barnier, faisait désormais face à la délicate mission de dégager un accord contenant des concessions européennes qui respectent le marché intérieur dans tous ses aspects, mais qui soient aussi suffisamment substantielles pour arracher l'accord du parlement britannique. (Belga)

Vos commentaires