En ce moment
 
 

Challenge européen: Clermont s'offre une demi-finale à domicile

Challenge européen: Clermont s'offre une demi-finale à domicile
Le joueur de Clermont Greig Laidlaw lors du match de Top 14 face au Racing 92 le 2 septembre 2018FRANCK FIFE

Clermont s'est qualifié pour les demi-finales du Challenge européen de rugby en battant dimanche les Anglais de Northampton (61-38) au terme d'un match spectaculaire: 13 essais ont été marqués, dont huit par les Clermontois.

L'ASM, déjà vainqueur de l'épreuve à deux reprises (1999, 2007), jouera encore à domicile -dans son Parc des sports Marcel-Michelin- contre un autre club anglais, les Harlequins de Londres, au cours du week-end du 19 au 21 avril.

"Ce sera encore un gros adversaire, qui aime jouer un beau rugby lui aussi. En demi-finale il ne reste que des grosses équipes, l’important c’est de recevoir dans notre stade et devant notre public", a commenté le demi de mêlée et capitaine, Morgan Parra.

La finale se jouera le 10 mai à Newcastle. L'autre demi-finale opposera La Rochelle à Sale.

Les Auvergnats, 2es du Top 14, avaient déjà battu Northampton, 5e en Premiership, à deux reprises au cours de la phase de poules. Le match retour, joué à Clermont-Ferrand, avait aussi été très spectaculaire avec 88 points inscrits (48-40).

Malgré les absences des internationaux Rémy Lamerat, Sébastien Vahaamahina et Wesley Fofana, Clermont a imposé un rythme infernal à cette rencontre grâce à son opportunisme, dans le sillage de Peter Betham et Damian Penaud, tous les deux auteurs d’un triplé.

Les Saints ont commis trop d'erreurs pour espérer se qualifier et concédé, entre autres, un essai de pénalité doublé d’une exclusion temporaire pour l’ailier Taqele Naiyaravoro (28).

L'ASM avait déjà fait la différence à la mi-temps (22-3) mais a mal maîtrisé sa fin de match. Les Auvergnats ont même failli se faire peur: quatre essais transformés par Northampton, soit 28 points inscrits entre la 56e et la 66e minute, pour revenir à 37-31.

"On aurait pu s’éviter ces dix minutes pénibles ! Mais on a vu un bon match dans l’ensemble, et en particulier une très bonne première période", a estimé l'entraîneur clermontois, Franck Azéma. "On a été mis dans les cordes car on s’est relâchés. Mais on a su accélérer à nouveau pour reprendre de l’avance. Dès que tu te relâches face à ces équipes joueuses, tu le payes cher, mais au moins le public s’est régalé".

Une pénalité de Greig Laidlaw (70), trois essais de Tim Nanai-Williams (72), Penaud (76) et Betham (78), tous transformés par Laidlaw, ont, en effet, redonné une marge suffisante à l'ASM (61-31). Avant un dernier effort des Saints, trop tard.

Vos commentaires