En ce moment
 

Considéré comme un héros lors de l'attentat de Londres d'il y a un an, Florin a dû fuir précipitamment la Grande-Bretagne

Considéré comme un héros lors de l'attentat de Londres d'il y a un an, Florin a dû fuir précipitamment la Grande-Bretagne

Il ne subsiste plus de trace visible de l’attentat terroriste du 3 juin 2017 dans le marché branché de Londres. Mais l’insouciance n’est qu’apparente. Dans une boulangerie du quartier, il manque un homme. Bien loin de Londres, en Roumanie , Florine Morariu nous montre les gâteaux qu’il préparait. Il nous montre surtout une vidéo. Il s’est filmé pendant l’attaque. Il a même affronté les 3 terroristes et mis à l’abri des passants dans la boulangerie où il travaillait.

Florin raconte comment il a vécu cette attaque: "C’était une réaction spontanée. Je vous dis maintenant: je referais la même chose mais… c’est possible que je ne le fasse pas. Sur le moment on ne décide pas... Je crois que je le referais. Des tas de gens auraient réagi de la même manière".

Mon cœur était amer. Je ne savais pas où aller

La presse britannique l’a considéré comme un héros, mais la reconnaissance a été de courte durée. Les locataires de l’appartement où il vivait ne voulaient plus de lui. Ils avaient peur de représailles. Amer, Florin a fini par quitter l’Angleterre. "J’étais tellement de tristesse. Je marchais dans la rue avec ma valise. Je venais de dire au revoir aux gens qui habitaient avec moi. Je comprenais qu’ils ne voulaient plus de moi. Ils avaient peur. Je marchais dans la rue et je me voyais encore sur toutes les télévisions. Mon cœur était amer. Je ne savais pas où aller", se souvient le boulanger.

Florin Morariu a été affecté par une notoriété passagère, par des promesses non tenues d’aides financières. Il est désormais cantonnier en Roumanie. Les attentats de Londres ont brisé ses rêves.

Vos commentaires