Crise en Catalogne - De Wever réfute toute négociation pour une investiture de Puigdemont au parlement flamand

Crise en Catalogne - De Wever réfute toute négociation pour une investiture de Puigdemont au parlement flamand

(Belga) Le président de la N-VA Bart De Wever a réfuté dimanche l'existence de négociations entre son parti et l'ancien président du gouvernement catalan Carles Puigdemont pour que ce dernier puisse prononcer mardi son discours d'investiture dans une salle du parlement flamand.

Si M. Puigdemont veut prononcer ce discours depuis le parlement flamand, il revient au Bureau de l'assemblée d'en décider, a fait observer M. De Wever sur VTM. Mais il n'est "pas juste" d'affirmer que la N-VA a négocié à ce sujet avec l'ancien président catalan, a-t-il ajouté. Selon l'agence espagnole EFE, M. Puigdemont a été en contact avec la N-VA pour une éventuelle utilisation du parlement flamand afin d'y prononcer son discours d'investiture mardi prochain. Carles Puigdemont, qui logerait dans un hôtel bruxellois, était samedi soir au stade de la finalisation de ces négociations avec la N-VA, ajoutait EFE. Mais la Cour constitutionnelle espagnole a annoncé en soirée avoir bloqué l'investiture de Carles Puigdemont, exilé en Belgique alors qu'il fait l'objet de poursuites judiciaires en Espagne. La Cour indique que M. Puigdemont devrait se présenter en personne au parlement catalan, qui procède à cette investiture, muni d'une autorisation judiciaire préalable. Le Bureau du parlement flamand se réunit lundi. Selon M. De Wever, aucune demande officielle de M. Puigdemont n'y est parvenue. Le leader catalan était présent dimanche comme orateur à la réception de Nouvel an de la N-VA à Lennik, mais il a refusé de répondre aux questions sur son investiture ou son retour en Espagne. (Belga)

Vos commentaires