En ce moment
 

Cybersecurité: la présidence autrichienne veut finaliser la réforme cette année

(Belga) La présidence autrichienne du Conseil de l'Union européenne a bien l'intention de finaliser cette année les discussions sur la proposition de la Commission d'un nouveau règlement en matière de cybersécurité, a affirmé la ministre autrichienne de l'Intérieur, Karoline Edtstadler, lundi lors d'une conférence de presse à la Banque nationale de Belgique (BNB).

Cette proposition comporte plusieurs volets tels que la mise en place d'une agence de l'UE pour la cybersécurité dotée de compétences plus étendues, l'instauration d'un système de certification à l'échelle de l'UE et la mise en œuvre rapide de la directive relative à la sécurité des réseaux et des systèmes d'information (directive SRI). Les dirigeants de l'UE considèrent cette réforme de la cybersécurité comme l'un des principaux volets du processus visant à compléter le marché unique numérique de l'UE. Les cyberattaques ont fortement augmenté ces cinq dernières années dans l'Union, tant dans leur nombre que dans leur impact. Ainsi, de 2013 à 2017, l'impact économique a quintuplé, et il pourrait encore quadrupler d'ici 2019. Ces attaques sont désormais considérées comme la menace principale par le secteur financier, fragilisé par l'interconnexion des systèmes. Mais pour Tim Hermans, directeur à la BNB, la prise de conscience et la coopération s'améliorent. Il rappelle notamment qu'en Belgique, les institutions financières partagent déjà leurs informations pour mieux lutter contre les cyberattaques, et qu'elles font même tester leurs systèmes de sécurité par des hackers pour y détecter d'éventuelles failles. (Belga)

Vos commentaires