En ce moment
 
 

Découvrez si les routes de l'Empire romain passaient par chez vous...

 
 

Un historien néerlandais a conçu un planificateur d'itinéraire numérique basée sur la Table de Peutinger, copie du XIIIe siècle d'une ancienne carte romaine où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain.

Un historien néerlandais a conçu un planificateur d'itinéraire numérique basé sur la Table de Peutinger, copie du XIIIe siècle d'une ancienne carte romaine où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain
 
L'historien néerlandais René Voorburg, archiviste à la bibliothèque royal de La Haye, a consacré tout son temps libre depuis six mois à la réalisation de cette carte numérique. Ce sont près de 2.000 endroits géolocalisés sur la carte, disponible sur le site internet www.omnesviae.org. "Les scientifiques ont pu localiser tous les lieux indiqués sur la Table de Peutinger. J'ai ensuite décider d'aller voir où je me trouverais dans l'ancien Empire romain en allant d'un point A à un point B", a indiqué l'historien batave.

 

Carte des étapes de Castorius

La Table de Peutinger (Tabula Peutingeriana ou Peutingeriana Tabula Itineraria), appelée aussi Carte des étapes de Castorius, est une copie du XIIIe siècle d'une ancienne carte romaine où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain qui constituaient le cursus publicus. Elle fut découverte en 1494 dans une bibliothèque de Worms par Conrad Celtes. Elle porte le nom de l'humaniste et amateur d'antiquité Konrad Peutinger (1465-1547), qui la reçut en héritage de son ami Conrad Celtes en 1508. Bien qu'il fût dans les intentions de Peutinger de publier la carte, il mourut avant de mener à bien cette tâche.

200.000 km de routes : la totalité de l'Empire romain

La Table est composée de 11 parchemins conservés ; un douzième étant perdu. Ceux-ci sont assemblés pour former une bande de 6,82 m sur 0,34 m. Elle montre 200 000 km de routes, mais aussi l'emplacement de villes, mers, fleuves, forêts, chaînes de montagnes. La Table montre la totalité de l'Empire romain, le Proche-Orient et l'Inde, indiquant le Gange et Sri Lanka (Insula Taprobane), et même la Chine est mentionnée.

L'Espagne et le Portugal dans l'oubli

La première feuille représente l'est des îles Britanniques, les Pays-Bas, la Belgique, une partie de la France et l'ouest du Maroc. L'absence de la péninsule ibérique laisse supposer qu'une douzième feuille, aujourd'hui manquante, présentait l'Espagne et le Portugal, ainsi que la partie occidentale des îles Britanniques.




 

Vos commentaires