En ce moment
 

Des journalistes du Tijd et de Knack récompensés pour leur travail d'investigation

(Belga) Des journalistes du quotidien flamand De Tijd et de l'hebdomadaire Knack ont été récompensés vendredi soir à Amsterdam dans le cadre des prix annuels du journalisme d'investigation De Loep, décernés par la société des journalistes d'investigation flamands et néerlandais, la VVOJ.

Cette année, une catégorie spécifique avait été créée pour le "Opsporende Onderzoeksjournalistiek", ce que l'on pourrait traduire par du journalisme de "dépistage", une démarche d'investigation sur un terrain difficile: il s'agissait de productions via lesquelles un abus était mis au jour. Dans cette catégorie, c'est une équipe de sept journalistes qui a été distinguée, dont les Belges Lars Bové et Kristof Clerix. C'est le travail de toute l'équipe sur les Paradise Papers qui leur a valu cette récompense. Le fruit de ce travail avait été publié, en Belgique, dans De Tijd et Knack côté néerlandophone. Aux Pays-Bas, Het Financieele Dagblad et Trouw avaient publié l'enquête. Dans une autre catégorie, celle du "signalerende onderzoeksjournalistiek", c'est un trio du Tijd qui est reparti avec le prix: Lars Bové, à nouveau, avec ses collègues Stijn Debrouwere et Tobe Steel, pour leur travail sur Airbnb ("Airbnb Unlocked"). Cette catégorie, également nouvelle, a été imaginée pour les productions qui détricotent "un changement pertinent dans la société, une nouvelle forme d'économie ou un changement culturel". Au total, la VVOJ avait reçu 122 envois, dont 34 de la part de journalistes flamands (et deux ayant la double nationalité). (Belga)

Vos commentaires