En ce moment
 
 

Des milliers de retraités belges profitent d'une exonération d'impôt au Portugal: les pensionnés portugais crient à l'injustice

Des milliers de retraités belges profitent d'une exonération d'impôt au Portugal: les pensionnés portugais crient à l'injustice
© RTL INFO

Au total, 200.000 pensionnés belges ont choisi d'élire domicile dans un autre pays. En premier lieu, ils se dirigent vers la France. Mais le Portugal figure dans le top 10 des destinations, avec 3.200 seniors belges installés là-bas. Au Portugal, ils passent non seulement du bon temps, mais les pensionnés issus du secteur privé profitent (depuis 2013 et pendant 10 ans) d'une loi qui les exempte d'impôt sur leur retraite. Une loi jugée injuste par les Portugais.

Le Portugal est une destination prisée par les retraités belges. Pour le soleil et les paysages, mais aussi peut-être pour une question d'argent. Dans ce pays, les pensionnés issus du secteur privé ne doivent pas payer d'impôt sur leur retraite pendant 10 ans. Cette loi existe depuis 2013 et ne concerne donc que ceux qui se sont installés au Portugal après cette date.

Dominique et Gerald ont accepté de nous recevoir dans leur propriété à quelques kilomètres de Lisbonne.
 
Avec l’exonération fiscale sur leurs revenus, ils économisent 600 euros par mois chacun. Avant l’application de cet avantage, le Portugal taxait leurs pensions à 30%. "Quand nous avons décidé de venir au Portugal, il n'y avait pas encore cette loi. Donc on n'en parlait pas. Et après quelques mois, notre avocat nous a dit: 'Mais vous savez que vous avez droit? On va faire la demande'. Mais je précise quand même qu'on paie toutes les autres taxes, d'habitation, etc.", confie Gerald. 

"On consomme ici, on fait nos courses, on fait un tas de choses. On ne vit pas pour rien ici, c'est ça que je veux dire", ajoute sa compagne, Dominique.

Comme il existe une convention entre la Belgique et le Portugal, ces retraités sont aussi exemptés d’impôts en Belgique 

La loi a été votée en pleine crise de l’immobilier. Une idée du gouvernement portugais pour relancer le marché. "Pour les retraités étrangers, il existe un avantage fiscal pendant 10 ans. Durant ces 10 ans, les impôts sur leur pension sont exemptés au Portugal. Comme il existe une convention entre la Belgique et le Portugal, ces retraités sont aussi exemptés d’impôts en Belgique puisque la Belgique n’est pas tributaire", explique João Pinto Leite, conseiller fiscal.

Pour nous, les Portugais, c'est très injuste

Une association des retraités portugais se bat contre cet avantage réservé aux étrangers. Nous avons obtenu un rendez-vous avec eux pendant une de leur réunion à Lisbonne. "Je ne suis pas d’accord. Nous vivons dans l’Union Européenne. Il devrait donc y avoir une loi européenne", réagit un homme.
 
"Ce que mon t-shirt signifie c’est que nous les retraités, nous ne sommes pas des vieux déchets, des vieux objets que l’on peut jeter et abandonner", commente une dame. "On devrait harmoniser le droit fiscal dans tous les pays de l'Europe", réclame une autre.

En moyenne, un retraité portugais touche 833 euros brut par mois. Pour le belge, la moyenne est de 1100 euros. "Pour nous, tous les Belges ici au Portugal sont les bienvenus", rappelle Fernando Martins, président des retraités portugais. Il estime cependant que la loi doit changer. "Pour nous, les Portugais, c'est très injuste. Nous, les Portugais, nous sommes aussi retraités, et nous sommes obligés de payer nos impôts", précise-t-il.

En 2018 au Portugal, 10.000 retraités étrangers ont bénéficié de ce régime fiscal. Plusieurs pays de l’Union européenne, dont la France, pensent redéfinir leur convention fiscale avec le Portugal pour éviter cette double non imposition sur les retraites.

Vos commentaires