Deux ordinateurs de la journaliste maltaise assassinée livrés à la police allemande

(Belga) La famille de Daphne Caruana Galizia, la journaliste maltaise assassinée en octobre dernier, a remis deux ordinateurs portables lui appartenant à la police allemande, a annoncé mercredi un consortium de journalistes internationaux. Ce matériel, qui comprend aussi trois disques durs, a été livré à la police le 27 avril dernier, indique le Süddeutsche Zeitung. Le quotidien est membre du Daphne Project, une initiative visant à poursuivre le travail de la journaliste d'investigation.

Les proches de Mme Caruana Galizia avaient précédemment refusé de remettre les ordinateurs aux enquêteurs maltais, car la journaliste n'accordait aucune confiance à la police locale. Les deux laptops étaient au centre d'un combat juridique depuis qu'Alfred Degiorgio, soupçonné d'être impliqué dans l'assassinat, a introduit une demande auprès de la justice pour protester contre le refus de la famille de fournir l'équipement informatique à la police. M. Degiorgio, son frère et un troisième homme, Vince Muscat, sont suspectés d'avoir placé la bombe qui a tué Daphne Caruana Galizia le 16 octobre 2017. Les trois individus nient ces accusations. The Times of Malta rapporte que la police allemande a averti une magistrate maltaise qu'elle était en possession des deux ordinateurs. "Daphne cachait toujours ses ordinateurs avant de sortir. Il s'agissait de protéger ses sources, et elle est morte en agissant ainsi. Elle savait très bien que les informations que la police obtiendrait aboutiraient chez les personnes sur lesquelles elle enquêtait au sein de gouvernement", a déclaré Corinne Vella, la soeur de Daphne. (Belga)

Vos commentaires