En ce moment
 
 

Dilemne public au PS sur les accords UE-Vietnam

Dilemne public au PS sur les accords UE-Vietnam

(Belga) Les dissensions au sein du groupe des socialistes et sociaux-démocrates (S&D) au Parlement européen sur les accords UE-Vietnam se sont cristallisées jeudi dans une explication sur Twitter entre les deux élus PS, Marie Arena et Marc Tarabella, avec en toile de fond les votes attendus dans les parlements des entités fédérées de Belgique.

La consigne de vote au S&D était de soutenir, mercredi à Strasbourg, l'accord de libre-échange commercial (ALE) et celui de protection des investissements (API) avec le Vietnam, pays asiatique en développement sous régime communiste à parti unique. Le S&D estime que de tels accords poussent le Vietnam à respecter les normes élevées de l'UE en matière de protection sociale, sanitaire, environnementale et de respect des droits humains. Des mécanismes de surveillance ont été prévus à cet égard. Mais de nombreuses ONG ont jugé les engagements vietnamiens bien trop faibles pour soutenir ces accords. Présidente de la sous-commission "droits de l'homme" au Parlement européen, Mme Arena a voté contre les deux textes, à l'instar d'un député S&D sur six. Marc Tarabella, membre quant à lui de la commission du Parlement européen en charge de la coopération avec les pays en développement, s'est abstenu sur l'ALE et a voté en faveur de l'API. Interpellé sur les réseaux sociaux, le Liégeois a critiqué ceux qui ont voté contre. "Ils regardent l'image et moi j'ai regardé le film. Je mesure le chemin et les efforts que le Vietnam doit encore accomplir, mais je reconnais aussi les efforts déjà faits", a-t-il indiqué sur Twitter. La réponse de la Bruxelloise a fusé. "Les accords commerciaux ne sont pas des remises de prix, mais bien l'organisation à long terme pour favoriser du business. Actuellement, cet accord mine les efforts d'une société civile en danger et donne une prime aux entreprises qui exploitent les travailleurs", a-t-elle lancé. Mercredi, une majorité d'eurodéputés francophones belges (Saskia Bricmont et Philippe Lamberts pour Ecolo, Marie Arena pour le PS, Marc Botenga pour le PTB et Benoît Lutgen pour le cdH) ont voté contre l'accord d'investissement qui, contrairement à l'accord commercial, sera soumis au vote dans les parlements des entités fédérées de Belgique. (Belga)

Vos commentaires