En ce moment
 
 

Disparition de Maddie: 18 agressions sur enfants ont été répertoriées dans la région, mais l’une d’entre elles semble très similaire

Disparition de Maddie: 18 agressions sur enfants ont été répertoriées dans la région, mais l’une d’entre elles semble très similaire
(c) BELGA
 
 

Dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Madeleine McCann, la police allemande repasse au peigne fin les enquêtes non-résolues ouvertes pour agressions commises sur des enfants à proximité de Praia da Luz, la station balnéaire portugaise où la petite Britannique a disparu.

La police portugaise a déclaré qu'endéans 6 ans, elle a répertorié 18 cas similaires d'attaques sur enfants qui ont eu lieu le long de la côte de l'Algarve.

Une attaque contre une petite fille britannique de 10 ans à Praia da Luz, deux ans avant la disparition de Madeleine McCann, retient particulièrement l'attention des enquêteurs allemands qui soupçonnent que ces agissements puissent être également ceux du principal suspect Christian Brueckner.

L'assaillant s'est glissé en pleine nuit dans un appartement loué par une famille britannique et s'est approché de la petite fille de 10 ans qui dormait dans sa chambre. C'est l'intervention des parents qui a permis d'interrompre abruptement l'attaque de l'assaillant et l'a fait fuir, rapporte le Daily Mail.

"Le suspect dégageait une profonde odeur de déchets et arborait une peau bronzée, faisant croire aux enquêteurs portugais de l'époque qu'il pourrait être un éboueur. Ces nombreux incidents se sont produits tôt le matin après la fin de la collecte des ordures", rapporte le journal.

Le procureur allemand Hans Christian Wolters qui avait déclaré la semaine dernière que "selon la police allemande, la petite fille était morte", est revenu sur ses propos dans le Mirror. Il a précisé que "parce qu'il n'y a aucune preuve médico-légale, il peut y avoir un peu d'espoir".

"Je suis surpris que le fait que nous disions ou que je dise que Madeleine est morte est si important pour le peuple britannique", a-t-il estimé.

Le procureur a ajouté qu'en Allemagne, il est "normal" de supposer qu'un meurtre a eu lieu dans des cas similaires. Brueckner est actuellement en prison à Kiel, dans le nord de l'Allemagne, pour des délits liés à la drogue.

M. Wolters a également admis que son affirmation précédente selon laquelle Madeleine aurait pu être "tuée rapidement" n'était qu'"une opinion personnelle et des spéculations".

Il explique qu'il en est venu à se forger cette opinion "sans fait", mais sur base de l'expérience des cas d'enlèvement précédents.

Cette interview pourrait donner de nouveaux espoirs aux parents de Madeleine, Kate et Gerry.

La police portugaise a admis ne pas avoir interrogé Brueckner dans les semaines qui ont suivi la disparition de Maddie, car ils ne savaient pas, à l'époque, qu'il était un délinquant sexuel.

Au moment de la disparition de Madeleine, l'Allemand vivait dans la station balnéaire de Praia da Luz d'où elle a disparu.

Cette interview pourrait donner de nouveaux espoirs aux parents de Madeleine, Kate et Gerry.


 




 

Vos commentaires