En ce moment
 
 

Disparition de Maddie McCann: le suspect avait évoqué la petite fille britannique sur un forum de discussions en ligne

Disparition de Maddie McCann: le suspect avait évoqué la petite fille britannique sur un forum de discussions en ligne
(c)ISOPIX
 
maddie

La police allemande enquête désormais sur un nouveau suspect, un pédophile multirécidiviste actuellement incarcéré en Allemagne, qu'elle soupçonne du meurtre de la fillette britannique, Madeleine McCann. Cet Allemand de 43 ans, dont le nom n'a pas été officiellement divulgué mais que beaucoup de médias appellent désormais Christian B., purge actuellement une longue peine de prison "pour une autre affaire", a indiqué la police fédérale allemande mercredi soir dans un communiqué.

Le suspect serait un "délinquant sexuel déjà condamné à plusieurs reprises", notamment pour avoir abusé sexuellement des enfants, a précisé la police. Selon le Braunschweiger Zeitung, le journal de la ville de Braunschweig, dans le centre de l'Allemagne, le suspect aurait été condamné fin 2019 pour le viol d'une touriste américaine de 72 ans qui a eu lieu dans la même station balnéaire portugaise en septembre 2005, soit 18 mois avant la disparition de Maddie. 

Il s'agit d'un nouveau rebondissement dans ce fait divers planétaire rocambolesque où, plus de 13 ans après les faits et des centaines d'interrogatoires et perquisitions plus tard, le mystère restait jusqu'à présent entier pour la police portugaise et Scotland Yard.

Le suspect, Christian B. a été cité une première fois dans l'affaire, suite à un appel émis lors du 10e anniversaire de la disparition de la fillette en 2017. Selon le Daily Mail, l'homme était dans un pub allemand avec un ami quand le visage de la petite fille est apparu sur la télévision pour cet appel à témoins. Christian B. aurait alors confié à son interlocuteur savoir ce qui était arrivé à la petite Maddie.  Il a ensuite montré à son ami une vidéo de lui violant une femme. Cette connaissance en a alors directement informé la police, mais on ne sait pas pourquoi il leur a fallu trois ans pour agir.

Pourtant l'année dernière, Goncalo Amaral, le chef controversé de l'enquête de police portugaise initiale, a révélé que Christian B. était bien le principal suspect après avoir obtenu de nouvelles informations "importantes'' sur lui.

Autre élément troublant, selon le Times, "plusieurs années après la disparition de Maddie, le suspect a évoqué la petite fille dans un forum de discussions sur Internet, où il conversait avec d'autres internautes."

Le procès du mois de décembre dernier, entourant l'agression sexuelle contre l'Américaine de 72 ans pourrait être un élément important dans l'enquête parce que le pédophile condamné était entré par effraction dans sa maison de vacances de Praia da Luz pour la cambrioler, avant de lui affliger des sévices sexuels. Un cheveu du suspect avait été retrouvé sur les lieux, confirmant l'identité du suspect. La police a longtemps cru que Maddie avait peut-être été kidnappée lors d'un cambriolage.

Le ressortissant allemand a vécu pendant 12 ans dans une ferme louée à l'extérieur de Praia da Luz, mais avait emménagé dans un camping-car juste avant la disparition de Maddie, qui se trouvait à proximité de la station balnéaire.

Voici les photos du véhicule en question.


 


 
Le suspect conduisait également une Jaguar dont le nom du propriétaire a été modifié le lendemain de la disparition de la petite fille. 

La police évoque aussi un coup de fil intriguant que le suspect aurait reçu de 19h32 à 20h, le soir de la disparition de la petite fille. Celle-ci étant estimée entre 21h10 et 22h. La police demande d'ailleurs que toutes les personnes possédant des informations à ce sujet se manifestent, estimant que le numéro de téléphone du suspect était le +351 912 730 680 et que le numéro qu'il l'a appelé est le +351 916 510 683. Le propriétaire de ce numéro au printemps 2007 n'a pas encore été identifié.

La police du Met demande à toutes personnes connaissant soit ces numéros de téléphone, soit ces voitures, soit ce suspect de se manifester. Et de la contacter à l'adresse e-mail suivante: operation.grange@met.police.uk.

 

 

Vos commentaires