En ce moment
 
 

Disparition de Sala: sa sœur réclame la reprise des recherches

Disparition de Sala: sa sœur réclame la reprise des recherches
La soeur d'Emiliano Sala, Romina, qui peine à retenir ses larmes devant la presse, le 25 janvier 2019 à Cardiff, réclame la poursuite des recherchesGEOFF CADDICK
sport

Romina Sala, la sœur du footballeur italo-argentin Emiliano Sala, dont l'avion a disparu lundi soir au-dessus de la Manche, a réclamé vendredi la reprise des recherches, se disant "convaincue" de pouvoir le retrouver.

"Il nous manque, nous savons qu'il est là", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Cardiff (pays de Galles), ville dont le club de football, qui évolue en Premier League, venait de recruter l'attaquant qui jouait jusque-là sous les couleurs de Nantes.

"Ma priorité est de reprendre les recherches. Nous allons continuer jusqu'au bout, nous n’arrêterons pas de chercher, nous n’arrêterons jamais, a-t-elle annoncé, en larmes. Emi (diminutif d'Emiliano, ndlr) est là, le pilote est là, et nous allons les trouver, nous ne pouvons pas les laisser."

Vendredi, les autorités argentines ont officiellement demandé au Royaume-Uni et à la France de poursuivre les opérations de recherches. Celles-ci, coordonnées par la police de l'île de Guernesey, dans la Manche, ont été interrompues jeudi après-midi.

L'attaquant vedette du FC Barcelone Lionel Messi s'est joint à cette demande, tout comme les internationaux argentins Gonzalo Higuain, Nicolas Otamendi ou Lucas Biglia.

"Je suis convaincue que nous le retrouverons, a expliqué Romina Sala. Emiliano est un battant, il s'est toujours battu. Il a fait des essais dans de nombreux clubs, il a voyagé partout. Il voulait juste jouer au ballon et réaliser son rêve."

Elle a formulé des remerciements pour les nombreux messages de soutien exprimés depuis l'annonce de la disparition du joueur de 28 ans: "C'est très réconfortant de voir le soutien des gens. Je le vois sur les réseaux sociaux, c'est incroyable (...) Nous continuons avec la force que nous avons acquise".

La famille du joueur a demandé au club de Nantes de ne pas organiser de commémoration lors du match contre l'Entente Sannois Saint-Gratien en 16e de finale de la Coupe de France.

"On vous demande d'être solidaires avec nous, d'être tous unis, et de respecter la famille qui, elle, refuse absolument de parler de deuil et (nous demande) de continuer d'y croire", a annoncé le capitaine nantais Valentin Rongier aux supporters.

Vos commentaires