En ce moment
 
 

En Turquie, un hôtel menacé par un violent incendie: des dizaines de Belges évacués

Tous les vacanciers belges qui ont dû quitter leur hôtel cette nuit à cause d'un incendie de forêt à Kusadasi en Turquie ont pu regagner leur chambre. L'hôtel n'a pas été touché. Les vacanciers vont pouvoir poursuivre leur séjour.

Un violent incendie s'est déclaré aux abords d'un hôtel situé dans une station balnéaire turque.  Il se situe dans la station de Kusadasi, sur les bords de la mer Egée. Selon plusieurs témoins qui nous ont contacté via le bouton orange Alertez-nous, l'établissement qui se trouve sur une colline est en proie à un feu de forêt. Sur place, plus de 900 touristes sont hébergés. Parmi eux, plusieurs dizaines de Belges. Ils ont été évacués un temps avant de pouvoir regagner leur hôtel ce lundi après-midi. 

C'est le cas de Jean-François, joint par notre journaliste Claire Carosone. Le Belge était dans cet hôtel depuis 3 jours, avec sa mère, sa femme et leurs 3 enfants de 19 mois, 9 et 11 ans. Hier soir, la famille assiste à un concert en plein air organisé par l’hôtel. Quand tout à coup la foule s’agite, et panique. Jean-François se retourne et voit des flammes descendre de la colline en direction de l’hôtel. "On sentait la chaleur des flammes. C'était vraiment extrêmement impressionnant. À ce moment-là, les gens sont allés dans tous les sens. J'ai filé chercher ma maman qui dormait dans sa chambre et qui n'avait pas été réveillée. Pour arriver jusqu'à elle, je me trouvais à 50, 100 mètres des flammes", confie-t-il. 


"Quand les flammes sont arrivées juste au-dessus de l'hôtel, j'ai vu des gens sauter dans l'eau"

Dans la confusion, le personnel demande aux touristes de se rendre côté mer. Ils sont tous entassés sur un ponton en bois, assure le Belge parti en vacances à Kusadasi. "Quand les flammes sont arrivées juste au-dessus de l'hôtel, j'ai vu des gens sauter dans l'eau. Je nous ai vus mourir. Je me voyais avec mon bébé, mes deux filles et ma maman, incapable de tenir dans la mer", souffle-t-il. 

Finalement, le feu n'atteint pas le complexe. Tout le monde est évacué par bus et transféré dans un autre hôtel à quelques kilomètres de là. Ce matin, Jean-François décrit le hall de cet "hôtel refuge" rempli de touristes exténués, choqués, les vêtements imprégnés de l’odeur de brûlé.
Tous attendent des nouvelles de leurs bagages restés dans leurs chambres et espèrent pouvoir rentrer chez eux le plus vite possible.

L'agence de voyages Thomas Cook nous indique que ses 127 passagers ont été évacués dans différents hôtels de la région. Ce lundi matin, le feu était sous contrôle.


 

Vos commentaires