En ce moment
 

En visite à Nice, le prince Charles rend hommage aux victimes de l'attentat du 14-Juillet

En visite à Nice, le prince Charles rend hommage aux victimes de l'attentat du 14-Juillet
Le prince Charles a rendu hommage le 7 mai 2018 à Nice aux 86 victimes de l'attentat commis le 14 juillet 2016 sur la Promenade des AnglaisJEAN-PIERRE AMET

Le prince Charles a rendu hommage lundi à Nice aux 86 victimes de l'attentat commis le 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais, à l'occasion de sa première visite officielle sur la Côte d'Azur, en compagnie de son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles.

Accueilli peu après 14H00 avec les honneurs militaires sur le tarmac de l'aéroport de Nice, par le maire LR de la ville Christian Estrosi et le préfet des Alpes-Maritimes Georges-François Leclerc, sous une pluie fine, le couple s'est ensuite rendu à la villa Masséna, où il a été reçu par M. Estrosi pour un entretien privé de quelques minutes. Le couple princier s’est ensuite rendu dans le jardin de la villa en compagnie du couple Estrosi.

Puis le prince Charles a déposé une gerbe devant le mémorial provisoire aux 86 victimes de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016, avant de s'entretenir avec des familles de victimes et des membres des forces de l'ordre et des secours intervenus lors du drame.

Anne Murris, présidente de l'association Promenade des Anges, lui a remis un galet de l’Himalaya, souvenir de la commémoration du 14 juillet 2017, qui avait notamment vu 16 marcheurs déposer sur le massif 86 galets peints en bleu blanc rouge, ramassés sur la plage de Nice. Un même galet avait déjà été offert le 14 juillet dernier à Emmanuel Macron, lors de sa visite à Nice.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont aussi signé, en apposant uniquement leur signature et la date, le livre de condoléances de l’attentat

"Depuis 1931, aucun membre de la famille royale n’était venu en visite officielle à Nice", a rappelé à l'AFP Christian Estrosi, qui fera le prince de Galles citoyen d'honneur de la ville lundi soir. "Nous sommes très émus de leur visite, et je suis sûr, à voir l’émotion des familles de victimes, combien elles sont touchées, elles aussi", a-t-il ajouté.

Vos commentaires