En ce moment
 

En Wallonie, wir sprechen auch Deutsch

evenement

(Belga) La Wallonie se met à l'heure allemande cette semaine, avec notamment, mercredi, la première journée consacrée à la langue de Goethe - un événement qui sera dorénavant organisé chaque troisième mercredi d'octobre -, la diffusion d'un auto-collant 'Wallonie-bilingue Français-Deutsch' et une visite à Berlin, jeudi et vendredi, du ministre-président wallon, Willy Borsus.

Ce mardi, ce dernier a déjà assisté à un cours d'allemand dans une école primaire namuroise dont les enfants participeront à un échange avec un établissement d'Eupen. Et en fin de semaine, il se rendra à Berlin, accompagné du ministre-président de la Communauté germanophone, Oliver Paasch, "afin de dynamiser les relations internationales de la Wallonie et de renforcer ses liens" avec l'Allemagne. A l'occasion de cette visite, des rencontres avec les représentants des Lander de Rhénanie-Palatinat et de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, voisins de la Belgique, sont prévues. Elles devraient notamment permettre de confirmer la volonté de rapprochement des régions "qui se traduira par la signature très prochaine d'un nouvel accord de coopération" avec la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, indique-t-on du côté du cabinet Borsus. Par ailleurs, la première journée de la langue allemande sera organisée mercredi au sud du pays. En marge de cette initiative, fruit d'une collaboration entre les gouvernements wallon et germanophone, la revue "Vivre la Wallonie", trimestriel édité par le SPW, proposera une page d'informations citoyennes en langue allemande tandis qu'un espace dédié à l'allemand et aux germanophones sera désormais présent dans les 11 Espaces Wallonie. L'allemand s'invitera également au Parlement de Wallonie qui doit se réunir en séance plénière et la page Facebook Wallonie.be publiera exceptionnellement son contenu en allemand. Enfin, un auto-collant rappelant que la Wallonie est aussi une région bilingue français-allemand sera produit et diffusé sur tout le territoire wallon. La Belgique compte quelque 75.000 citoyens germanophones. (Belga)

Vos commentaires