En ce moment
 
 

Entre 5 et 12 millions d'avortements non enregistrés chaque année en Russie

 
 
Entre cinq et douze millions d'avortements ne sont pas comptabilisés en Russie chaque année par les autorités, a estimé vendredi une députée russe, alors que le pays ne parvient pas à sortir depuis vingt ans d'une grave crise démographique. "En réalité, de 5 à 12 millions d'avortements clandestins sont pratiqués tous les ans! C'est un commerce qui rapporte beaucoup d'argent", a relevé Elena Mizoulina, présidente de la commission pour la famille, les femmes et l'enfance à la Douma (chambre basse). A cela s'ajoute 1,23 million d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) enregistrées en Russie, un chiffre d'ores et déjà très important, étant donné que 1,7 million d'enfants naissent chaque année. Autorisé peu après la révolution bolchevique de 1917, l'avortement est très largement pratiqué en Russie, alors que moins d'un quart des femmes avait recours en 2010 à un moyen de contraception. La Russie est plongée dans une crise démographique depuis la chute de l'URSS. Les premiers résultats d'un recensement réalisé en 2010 ont évalué la population russe à 141,2 millions d'habitants, contre 148,3 millions en 1991, année du démembrement de l'Union soviétique. (DGO)



 

Vos commentaires