Espagne: l'Open Arms autorisé à reprendre la mer, sans pouvoir secourir de migrants

Espagne: l'Open Arms autorisé à reprendre la mer, sans pouvoir secourir de migrants

(Belga) Le navire humanitaire Open Arms a reçu mercredi l'autorisation du gouvernement espagnol pour lever l'ancre depuis le port de Barcelone, où il était immobilisé depuis trois mois, mais ne pourra pas secourir de migrants en Méditerranée centrale, a annoncé l'ONG.

"L'Open Arms a l'autorisation pour naviguer vers les îles de Samos et Lesbos (Grèce) afin de transporter du matériel humanitaire", a informé l'ONG Proactiva Open Arms dans un communiqué. "Après 100 jours de blocage au port, il naviguera mais sans autorisation pour entrer dans la zone SAR de Méditerranée centrale", principale zone de recherche et de sauvetage de migrants située au large des côtes libyennes, a ajouté l'organisation. Début janvier, cette ONG espagnole avait dénoncé le blocage par le gouvernement espagnol de son navire à Barcelone alors qu'il devait reprendre ses missions humanitaires en Méditerranée, où Proactiva Open Arms déclare avoir sauvé près de 60.000 vies depuis sa fondation en 2015. Le gouvernement avait alors justifié sa décision en assurant que l'embarcation violait certaines dispositions des normes internationales sur le sauvetage en mer, l'Espagne n'ayant pas compétence à intervenir au large de la Libye. La gestion de l'Open Arms par le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez illustre le revirement de sa politique migratoire alors qu'il avait, peu après son arrivée au pouvoir en juin 2018, frappé un grand coup en Europe en recevant à Valence (est) l'Aquarius avec ses plus de 600 migrants à bord, rejeté par l'Italie et Malte. (Belga)

Vos commentaires