En ce moment
 
 

Euro-2020: insultes racistes pendant Bulgarie-Angleterre

Euro-2020: insultes racistes pendant Bulgarie-Angleterre
L'arbitre discute avec les joueurs anglais pendant une interruption à la suite de cris racistes en provenance des tribunes, lors du match contre la Bulgarie, le 14 octobre 2019 à SofiaNIKOLAY DOYCHINOV

Le match éliminatoire pour l'Euro-2020 entre la Bulgarie et l'Angleterre a failli être interrompu par l'arbitre à la suite de cris racistes en provenance des tribunes, lundi à Sofia.

Dans un match que l'Angleterre dominait largement - 4-0 à la pause - les trois joueurs noirs des "Trois Lions", Tyrone Mings en défense, Marcus Rashford et Raheem Sterling en attaque, ont été la cible de cris de singe.

Conformément au protocole UEFA, l'arbitre a d'abord fait faire une annonce par le speaker du stade demandant aux supporters responsables de cesser à la demi-heure de jeu, avant d'avoir une longue discussion avec les officiels mais aussi les équipes anglaise et bulgare à la fin de temps réglementaire de la première période.

La décision a finalement été prise de jouer les six minutes de temps additionnels jusqu'à la pause, au cours de laquelle le capitaine bulgare Ivelin Popov est allé discuter avec des supporters.

Le Stade Vassil-Levski dans lequel se déroule la rencontre était d'ailleurs déjà sous le coup d'une sanction de l'UEFA puisqu'une tribune de 5000 places était fermée à la suite d'incidents racistes lors du match contre le Kosovo en juin.

Avant le match, plusieurs joueurs de la sélection anglaise avaient fait part de discussions dans le vestiaire au sujet de l'attitude à adopter en cas d'insultes racistes, certains, comme l'attaquant de Chelsea Tammy Abraham plaidant pour un départ de la pelouse, même s'il n'était pas prévu dans le protocole UEFA.

Vos commentaires