En ce moment
 
 

France: un 14 juillet sous le signe de l'Europe de la défense, chère à Macron

France: un 14 juillet sous le signe de l'Europe de la défense, chère à Macron

(Belga) Le traditionnel défilé français du 14 juillet sera placé cette année sous le signe de la coopération militaire européenne, un des grands chevaux de bataille d'Emmanuel Macron qui présidera les festivités en présence de plusieurs dirigeants européens, dont Angela Merkel et Theresa May.

Face au Brexit et au relâchement des liens transatlantiques sous l'ère Trump, Emmanuel Macron a fait de l'Europe de la défense l'un de ses thèmes de prédilection, jugeant crucial pour le Vieux continent d'accroître son autonomie stratégique, en complément de l'Otan. "Jamais, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Europe n'a été aussi nécessaire. La construction d'une Europe de la défense, en lien avec l'Alliance atlantique dont nous fêtons les 70 ans, est pour la France une priorité" et "constitue le fil rouge de ce défilé", souligne le chef de l'Etat dans le dossier de presse consacré au 14 juillet. La chancelière allemande Angela Merkel, la Première ministre britannique Theresa May et plusieurs autres chefs d'Etat et de gouvernement européens assisteront au défilé militaire auquel prendront part leurs armées, partenaires des armées françaises. Les neuf pays participant aux côtés de la France à l'Initiative européenne d'intervention (IEI) - née il y a un an sous l'impulsion du président Macron, avec pour objectif de développer une "culture stratégique partagée" - seront représentés au sein du défilé: Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Estonie, Espagne, Portugal et Finlande. Le défilé à pied s'ouvrira sur leurs emblèmes. Le défilé aérien qui précèdera intégrera notamment un avion de transport A400M allemand et un C130 espagnol. Parmi les hélicoptères qui clôtureront le défilé figureront deux Chinook britanniques. Le Royaume-Uni, qui met actuellement à disposition de l'armée française trois de ces précieux hélicoptères de transport lourds au Sahel, vient de prolonger son engagement jusqu'en juin 2020, à la grande satisfaction de Paris qui manque cruellement de ce type d'équipement. Au total, quelque 4.300 militaires, 196 véhicules, 237 chevaux, 69 avions et 39 hélicoptères seront mobilisés pour l'événement organisé sur la célèbre avenue des Champs Elysées, au coeur de la capitale française. (Belga)

Vos commentaires