En ce moment
 

Grèce: des sauveteurs espagnols et danois jugés à Lesbos pour trafic de migrants

Grèce

(Belga) Trois Espagnols et deux Danois ont commencé à comparaître en procès lundi à Lesbos, accusés d'avoir contribué à l'entrée irrégulière de migrants sur cette île de l'est de la mer Egée où ils participaient à des sauvetages en mer en 2016. Ce procès est perçu comme symbolique pour l'assistance aux migrants et demandeurs d'asile.

Les Espagnols doivent répondre de tentative d'aide à l'entrée de migrants irréguliers, tandis que leurs compagnons danois sont accusés de trafic de migrants, une charge passible de prison ferme. Tous participaient à l'époque de leur arrestation, en janvier 2016, à des sauvetages en mer des exilés affluant depuis les côtes turques proches, les Espagnols comme bénévoles de l'association Proem-AID, les Danois pour Team Humanity. Des milliers de migrants et réfugiés, pour la plupart Syriens, risquaient alors leur vie pour gagner l'Europe via cette île. "Ce procès est important car l'assistance humanitaire ne peut pas et ne doit pas être criminalisée", a déclaré à l'AFP un des accusés danois, Salam Aldin. De nombreux pêcheurs du petit port de Sykaminia, parmi les principaux débarcadères migratoires à l'époque, étaient présents pour le soutenir et témoigner devant la presse de son travail de sauveteur. Les accusés "ne faisaient qu'aider à sauver des vies", alors qu'à l'époque, la garde-côtière grecque s'avouait elle-même débordée et que les noyades étaient fréquentes", a pour sa part déclaré l'un des avocats des Espagnols, Haris Petsikos. (Belga)

Vos commentaires